Marco Streller sur le cas Jashari «Ce n'est pas comme s'il menaçait de changer de pays»

Jan Arnet/trad

17.11.2023

Depuis qu'il a refusé sa convocation en équipe nationale M21, Ardon Jashari est sous le feu des critiques. «C'est très dur», estime l'ancien international suisse Marco Streller, aujourd'hui consultant pour blue Sport, alors que le capitaine du FC Lucerne n'a pas encore dévoilé ses motivations.

Ardon Jashari refuse les M21 : «Une réaction d’enfant pourri gâté»

Ardon Jashari refuse les M21 : «Une réaction d’enfant pourri gâté»

Ardon Jashari a refusé sa sélection en équipe de Suisse M21 pour les éliminatoires à l’Euro 2025. «Une réaction d'enfant pourri gâté», selon Jérémy Manière, qui a été débattue dans notre émission «Match après match». Extrait.

14.11.2023

J. Arnet

17.11.2023

Pour l'ancien attaquant de la Nati Marco Streller, aujourd'hui consultant pour blue Sport, la façon dont Ardon Jashari est traité depuis qu'il a refusé sa convocation en équipe nationale M21 n'est pas acceptable.

«Je trouve très discutable la manière dont on juge toujours les gens alors qu'on ne connaît pas leurs motivations. Bien évidemment que le public veut participer à la discussion, mais Jashari n'a pas encore eu l'occasion de s'expliquer et on le juge avant même de connaître ses raisons. Je trouve cela très dur», a expliqué Streller au micro de blue Sport.

Avant de poursuivre : «Il doit avoir ses raisons. Peut-être que nous les apprendrons un jour. Mais c'est sa décision et je la respecte. Quand on prend une décision comme celle-là, il faut toujours vivre avec et être capable d’en assumer les conséquences».

Le Bâlois de 42 ans ne sait pas s'il y aura des sanctions, ni à quoi elles pourraient ressembler. Il dénonce toutefois les vives critiques adressées publiquement à Ardon Jashari, 21 ans seulement. «Ce n'est pas comme s'il menaçait de changer de pays. Il a déjà fait des apparitions avec les A. Il a dû se passer quelque chose. C'est pourquoi je me garde de le juger tant qu'il ne s'est pas justifié».

Le FC Lucerne se positionne

Jashari n'a en tout cas pas à craindre de conséquences au sein de son club. La «Luzerner Zeitung» a en effet reçu un communiqué du FCL dans lequel il était indiqué que des entretiens avaient eu lieu cette semaine avec le jeune milieu de terrain. «Pour le FC Lucerne, il est important de noter que nous jugeons Ardon Jashari en premier lieu sur son comportement et ses prestations pour notre club. En conséquence, Ardon Jashari restera capitaine du FC Lucerne», peut-on y lire.

Et quid de la Nati ? La situation devrait être clarifiée après ce week-end, comme l'a annoncé Pierluigi Tami plus tôt dans la semaine : «Je veux comprendre pourquoi il a pris cette décision. Il y a peut-être aussi des raisons privées.»