Tuchel pardonne Lukaku

Thomas Tuchel : «C’est sa responsabilité de nettoyer ce bordel»

AFP

4.1.2022

L'attaquant belge Romelu Lukaku a présenté des excuses pour une interview polémique à la télévision italienne et réintègre le groupe de Chelsea pour la demi-finale aller de Coupe de la Ligue mercredi contre Tottenham, a indiqué mardi l'entraîneur Thomas Tuchel.

Thomas Tuchel pardonne les propos de Romelu Lukaku.
Thomas Tuchel pardonne les propos de Romelu Lukaku.
Getty Images

AFP

4.1.2022

«Il s'est excusé et il est de retour à l'entraînement collectif» de mardi, a expliqué l'Allemand, quelques jours après avoir écarté Lukaku du groupe pour un choc en championnat contre Liverpool (2-2).

Recruté pour 115 millions d'euros cet été à l'Inter Milan, Lukaku avait donné une interview à Sky Italia mi-décembre où il se disait mécontent de sa situation chez les Blues et critiquait à demi-mot le jeu prôné par Tuchel.

Les images avaient été diffusées trois jours avant le match contre les Reds avec qui Chelsea est au coude à coude derrière Manchester City.

«Pour moi le plus important, c'était de comprendre et de comprendre de façon très claire», a expliqué Tuchel.

«Il ne l'a pas fait intentionnellement pour créer du tumulte avant ce match si important. Et c'est la toute première fois qu'il se comporte comme ça», a souligné le technicien allemand.

Il a aussi relativisé la portée des paroles qui ont notamment heurté les supporters londoniens.

«Ce n'était pas aussi énorme que certains auraient voulu, mais pas tout petit non plus. C'était assez petit pour qu'on reste calme, qu'on accepte les excuses et qu'on passe à autre chose», a ajouté l'entraîneur des Blues.

«Il a pleinement conscience de ce qui est arrivé et de ce qu'il a provoqué et il sent que c'est sa responsabilité de nettoyer ce bordel (...) Il peut le gérer et d'ailleurs il n'a pas le choix. Il ne pouvait pas s'attendre à ce que tout le monde soit ravi le lendemain», a t-il encore raconté.

«Mais il reste notre joueur et nous avons de bonnes raisons et de nombreuses raisons, de le faire jouer pour nous (...) Nous sommes heureux qu'il soit notre joueur et nous le protégerons», a conclu Tuchel.