Chaos dans le championnat péruvien

ATS

8.8.2020 - 11:42

Le gouvernement péruvien a décidé vendredi de suspendre les rencontres de football professionnel dans le pays, en raison des risques liés au coronavirus, à l'issue du premier match de reprise du tournoi de première division. Il avait repris après cinq mois d'interruption à la suite de la pandémie de Covid-19.

Peu après le match qui a opposé Universitario à Cantolao au stade Nacional de Lima (0-0), l'Institut péruvien (ministère) des sports (IPD) a annoncé dans un communiqué qu'en raison de «risques en matière de santé et de sécurité», il suspendait «les autres matches de la 7e journée du championnat», qui devaient se dérouler entre samedi et lundi.

La décision a été prise car plusieurs joueurs de différentes équipes, dont deux de l'Universitario, ont été testés positifs au nouveau coronavirus mais également parce que les supporters d'Universitario ont afflué dans les environs de l'Estadio Nacional pour fêter le 96e anniversaire du club et encourager leur équipe lors du match, qui s'est déroulé sans public en raison de la pandémie.

Huit personnes ont été arrêtées par la police et le nouveau Premier ministre péruvien Walter Martos a averti que si les règles de distanciation sociale n'étaient pas respectées, le gouvernement annulerait le reste du championnat. «Si cette garantie n'existe pas, le championnat doit être suspendu», a déclaré M. Martos à la télévision Channel N.

Le Pérou, troisième pays le plus touché d'Amérique latine, a enregistré vendredi des records quotidiens dans ses bilans avec 225 décès et 8'466 nouvelles infections de nouveau coronavirus, ce qui traduit une résurgence de la pandémie cinq semaines après la fin du confinement national, a rapporté le ministère de la santé.

«Les gens doivent comprendre»

L'IPD a déclaré que «les incidents créés aujourd'hui par de prétendus supporters de football nous obligent à réévaluer la mise en oeuvre des mesures de sécurité adoptées pour la reprise du championnat».

«Étant donné que la population stationnée à l'extérieur de l'Estadio Nacional n'a pas respecté les protocoles d'éloignement et d'utilisation de masques, entre autres, et qu'ils ont provoqué des situations à risque en termes de santé et de sécurité, l'Institut péruvien du sport suspend les matchs restants de la septième journée du championnat», souligné le ministère.

«Les gens qui veulent voir leur club jouer doivent comprendre qu'il doit être sans public, sinon ils ne pourront pas voir leurs équipes tant qu'il n'y aura pas de vaccin», a expliqué à la presse le chef de l'IPD, Gustavo San Martin.

Quelques heures auparavant, le duel prévu dimanche entre l'Alianza Lima et le Deportivo Binacional, le champion en titre, a été suspendu après que plusieurs joueurs du club de Juliaca ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

Retour à la page d'accueilRetour au sport