Ligue 1

"Clasicos" PSG - OM: le cauchemar de Neymar

Bugnon Michaël

26.10.2018

Pour Neymar, le "clasico" français contre l'OM rime avec cauchemars: de son carton rouge à Marseille à sa dramatique blessure au retour à Paris, la superstar brésilienne espère vaincre la malédiction dimanche (21h00) au Vélodrome.

Neymar espère bien terminer la rencontre dimanche, pour la 1ère fois face à l'OM.
Neymar espère bien terminer la rencontre dimanche, pour la 1ère fois face à l'OM.
Keystone

Retour au 22 octobre 2017. A peine remise du "transfert du siècle" réalisé par le PSG, qui a réussi à arracher Neymar au FC Barcelone contre la somme record de 222 millions d'euros, toute la France attend avec impatience les premiers pas du joueur le plus cher de l'histoire dans le "clasico".

Espéré comme le digne héritier de Ronaldinho, le dernier no 10 brésilien du PSG à avoir martyrisé la défense olympienne sur des actions d'anthologie, "Ney" réussit plutôt bien ses débuts en inscrivant le but de l'égalisation (1-1, 33e). Mais mis sous pression par l'incroyable atmosphère anxiogène du Vel' et l'impact physique des joueurs de Rudi Garcia, il craque en fin de match en répondant à une provocation de Lucas Ocampos par un mauvais geste.

Conséquence ? Un deuxième avertissement, donc carton rouge, alors que Paris est mené 2-1 à la 87e... Heureusement pour lui, Edinson Cavani évitera la défaite in extremis d'un maître coup franc (2-2, 93e).

"Les supporters m'ont souvent jeté des projectiles, c'était exagéré, ce n'est pas le football ça, se défend-il après la rencontre. Je n'ai pas perdu mon sang-froid, j'assume mon erreur."

Le pire

Mais le pire est réellement à venir, quatre mois plus tard, pour le match retour au Parc des Princes. Avant cette funeste 77e, tout semble enfin se dérouler à merveille : le PSG surclasse son adversaire 3-0, et "Ney" est impliqué sur les deux derniers buts. Mais sur une action anodine en fin de match, le "crack" brésilien, victime d'une torsion de la cheville, quitte la pelouse le visage fermé...

Le début d'un nouveau feuilleton polémique en mondovision de plusieurs semaines, entre déclarations intempestives de son père fragilisant l'institution PSG, opération chirurgicale et convalescence menée au Brésil qui relancent des rumeurs de départ.

Heureux désormais à Paris et en pleine forme depuis ce début de saison, Neymar n'aura qu'une envie pour son retour à Marseille : enfin pouvoir jouer un "clasico" jusqu'au coup de sifflet final.

Retour à la page d'accueilRetour au sport