Coupe de Suisse : Enorme exploit de Carouge qui élimine le FC Bâle

ATS

27.10.2021

ATS

27.10.2021

Les trois meilleures équipes du pays ont bu la tasse lors des 1/8 de finale de la Coupe de Suisse. Comme le FC Zurich la veille à Yverdon, le FC Bâle et les Young Boys sont allés au tapis.

Grâce à un but de Romain Kursner, Carouge s'est qualifié pour 1/4 de finale de la Coupe de Suisse.
KEYSTONE

A Carouge face au... 11e de la Promotion League, le FC Bâle a concédé sa première défaite de la saison sur le plan national. Le leader de la Super League s'est incliné 1-0 sur une réussite de la tête du latéral Romain Kursner à la 52e minute. Ce même Kurser fut le héros de la soirée avec son sauvetage sur la ligne quelques instants après son but pour repousser une tête d'Eray Cömmert.

Le choix de Patrick Rahmen de procéder à un large turnover ne fut pas vraiment judicieux. Les Rhénans n'ont, en effet, jamais vraiment pris l'ascendant. L'introduction à la 68e d'Arthur Cabral fut, ainsi, sans doute trop tardive.

Eliminé par Lugano, YB perd Von Ballmoos et Siebatcheu

Au Cornaredo, les Young Boys ont vécu une bien sombre soirée. Battus 2-1 sur des réussites du Slovène Zan Celar (21e) et de l'Algérien Mohamed Amoura (83e), les Bernois ont dû déplorer les blessures de David Von Ballmoos et de Jordan Siebatcheu. Von Ballmoos s'est blessé à l'épaule en détournant un... penalty de Reto Ziegler à la 13e minute frappé, il est vrai, d'une rare violence. La question de savoir si le gardien pourra jouer samedi contre le FC Zurich et trois jours plus tard à Villarreal est, bien sûr, ouverte.



Servette touche le fond

Le Servette FC n'a pas retrouvé la lumière à Thoune. Battus 4-1 par les Bernois en huitième de finale de la Coupe de Suisse, les Genevois basculent doucement mais sûrement dans la crise.

Ce revers face à une équipe de Challenge League qui intervient après trois défaites de rang en championnat interpelle. Il y a vraiment quelque chose de cassé au sein de la formation d'Alain Geiger. Sa seconde période dans l'Oberland fut, en effet, catastrophique. Les Genevois, qui avaient eu le bonheur d'ouvrir le score peu avant la pause sur une tête de Miroslav Stevanovic, ont encaissé trois buts en l'espace de 11 minutes pour perdre complètement le fil de leur football. Coupable sur les deux premiers buts thounois, Jérémy Frick endosse, bien sûr, une très grande responsabilité dans cette défaite. Mais le gardien ne fut pas le seul à sombrer à la Stockhorn Arena. Ses défenseurs, notamment, ne lui furent pas d'un grand secours.

Après cette élimination, le déplacement dimanche à Lugano pourrait s'apparenter à un match couperet pour Alain Geiger.