Un tour de vis supplémentaire à l'entrée des stades ?

gf, ats

29.10.2021 - 13:41

gf, ats

29.10.2021 - 13:41

Les débordements du week-end dernier lors de matches de football à Zurich et Lucerne incitent les directeurs cantonaux de la sécurité à serrer la vis. Leur président propose des contrôles d'identité à l'entrée des stades. Des solutions seront présentées au printemps.

Les fans devront montrer leur identité pour entrer dans les stades.
KEYSTONE

Lors du derby zurichois de Super League, samedi dernier, des hooligans du FC Zurich ont lancé des engins pyrotechniques en direction de fans de Grasshopper. Ils ont même utilisé une échelle pour ce faire. Le lendemain à Lucerne, des hooligans st-gallois ont démoli des bus des transports publics et allumé des pétards à la gare, après le match qui a opposé le FC Lucerne au FC St-Gall.

Dans une interview publiée vendredi dans le St. Galler Tagblatt, le ministre st-gallois de la sécurité Fredy Fässler (PS) «condamne» ces attaques «dans les termes les plus fermes». «Nous devons saisir cette occasion pour discuter de solutions nationales encore plus contraignantes», souligne le président de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP).

Mesures pas suffisamment unifiées

Le concordat contre le hooliganisme, mis sur pied en 2007 par la CCDJP et durci en 2012, offre suffisamment d'outils à la police, selon lui. «Ce qui manque, c'est une mise en oeuvre unifiée du concordat», déplore toutefois Fredy Fässler. En outre, les autorités n'exploitent pas tous les outils à disposition.

Une taskforce réunissant des représentants des cantons, des corps de police, des clubs, de la Swiss Football League, des clubs de fans et des structures de dialogue avec les fans doit proposer des solutions possibles d'ici au printemps prochain. Elle se penchera notamment sur la possibilité de mener des contrôles d'identité à l'entrée des stades, d'introduire des tickets combinés (entrée et déplacement), voire sur les alternatives possibles au transport actuel des fans.

Contrôles d'identité aménageables

Mener des contrôles d'identité lors de matches de football réunissant jusqu'à 20'000 spectateurs a longtemps été considéré comme impossible sur le plan technique. «Cet argument n'est maintenant plus valable», insiste Fredy Fässler en rappelant que les certificats Covid des spectateurs sont contrôlés à l'entrée des stades.

Le travail de dialogue avec les fans est un autre élément important du concept de sécurité. «Il a fait ses preuves, mais il n'atteint pas le noyau dur des hooligans, qui se cache dans la masse majoritaire des fans pacifiques», déplore le président de la CCDJP. Jeudi, la Swiss Football League a annoncé qu'elle étudiait la possibilité de fermer les secteurs réservés aux fans des équipes visiteuses dans les stades.



gf, ats