Ligue des champions : défaite interdite pour Young Boys

ATS

2.11.2021 - 05:00

ATS

2.11.2021 - 05:00

Une seule victoire lors des cinq derniers matchs, de lourdes pertes en attaque et en défense, la stabilité des Young Boys est mise à l'épreuve. Et si les Bernois ne parviennent pas à ramener quelque chose de Villarreal en Ligue des champions mardi, les affaires européennes vont se corser.

Défaite interdite pour Young Boys et Silvan Hefti en Espagne.
Keystone

Les Young Boys ont disputé 23 matches depuis le début de la saison il y a un peu plus de trois mois. Avant le 24e, on peut déjà dire que ce programme XXL n'a pas laissé l'équipe indemne. La longue liste des blessés démontre que le champion de Suisse est à bout de souffle durant cette semaine qui précède la prochaine pause internationale. «Au niveau de l'effectif, nous sommes actuellement à la limite», a déclaré le directeur sportif Christoph Spycher à la «Berner Zeitung». Nous ne sommes pas assez efficaces et nous concédons simplement trop de buts.»

Avec David von Ballmoos, Fabian Lustenberger et Jean-Pierre Nsame, les Young Boys sont privés de leur gardien de but, capitaine et chef de la défense, ainsi que de leur meilleur buteur. De plus, avec Cédric Zesiger et plus récemment Mohamed Ali Camara, deux autres défenseurs centraux blessés, l'entraîneur David Wagner n'a guère de marge de manœuvre en ce qui concerne ses bases arrière. Le seul défenseur central encore en bonne santé se nomme Nicolas Bürgy, lui qui devrait faire ses débuts en Ligue des champions contre Villarreal. «Je suis là si on a besoin de moi. Je suis prêt», a dit le Bernois.

Inefficace et dos au mur

Avec ou sans le remplaçant Bürgy, les Young Boys ont révélé des carences inhabituelles ces dernières semaines, comme lors de la récente défaite 3-1 à St-Gall. «Nous faisons trop d'erreurs, nous marquons presque contre notre camp», observe Bürgy. Comme Spycher, Christian Fassnacht pointe également du doigt une efficacité insuffisante: «Si vous ne marquez pas de buts et que vous en donnez, cela devient difficile.» David Wagner a imputé le manque de succès à un manque de confiance.

En Super League, les dégâts ont été limités compte tenu de l'important programme restant, mais en Coupe de Suisse, l'équipe a été éliminée la semaine passée en huitièmes de finale contre Lugano. Et en Ligue des champions? Tout est encore possible grâce à la victoire initiale contre Manchester United, mais maintenant tout pourrait basculer en défaveur des Bernois. Avant le quatrième match de groupe, la situation se présente ainsi: YB est dernier après les matches aller avec une victoire et deux défaites, mais ne se trouve qu'à un point de Villarreal et de l'Atalanta, et à trois points du leader Manchester United.

Si YB perd contre Villarreal, les perspectives diminuent drastiquement. Les Bernois seraient alors dos au mur dans la lutte pour la 3e place et l'accès à la phase à élimination directe de l'Europa League. S'ils parviennent en revanche à créer la surprise sur la côte est espagnole, ils resteront dans la course.

Villarreal sans son meilleur attaquant

Bien que Villarreal ait également connu des difficultés depuis son triomphe en Europa League fin mai et qu'il n'ait remporté que trois matches dans cette compétition, l'équipe de l'entraîneur Unai Emery et des internationaux espagnols Pau Torres, Gerard Moreno et Yéremy Pino recevra Young Boys dans la peau du favori. L'une de leurs trois victoires cette saison fut le 4-1 au Wankdorf il y a quinze jours, un match au cours duquel il y avait déjà 2-0 après 16 minutes.

Mais Villarreal doit également composer avec de nombreuses absences. Celle de Gerard Moreno impacte plus que d'autres, surtout que l'Espagnol a manqué la moitié des matches depuis le début de la saison. Lorsqu'il a pu retrouver le jeu pendant une courte période, il a contribué par un but et une passe décisive à la nette victoire à Berne. «Gerard tire la sonnette d'alarme», a d'ailleurs titré le quotidien régional «El Periodico Mediterraneo» lorsqu'une vieille blessure musculaire a refait surface chez l'attaquant.


ATS