Du public dans les stades? Hypothèse pas écartée

ATS

2.6.2020

Le gouvernement espagnol s'est montré prudent, mardi, sur l'éventualité d'accueillir du public dans les stades. La Liga doit redémarrer le 11 juin.

Le gouvernement s'est montré prudent sur l'éventualité d'avoir du public dans les stades.
Keystone

«Nous n'avons écarté aucune hypothèse, en fonction de l'évolution de l'épidémie et du comportement des gens pendant la phase 3», a expliqué en conférence de presse Fernando Simón, le directeur des urgences sanitaires au ministère espagnol de la Santé. La phase 3, nouvelle étape du plan de déconfinement élaboré par le gouvernement espagnol, ne concerne pour le moment que les plus petites îles des Canaries et des Baléares où vivent environ 45 000 personnes.

Cette phase permet de diminuer les restrictions en matière d'ouverture des commerces, des hôtels, et d'accès aux enceintes sportives en respectant les principes de distanciation physique. Mais les compétitions sportives, pour le moment, ne peuvent être prévues qu'à huis-clos. M. Simón a aussi évoqué la rencontre mardi entre le ministre de la Santé, Salvador Illa, les joueurs Gerard Piqué, Koke et Dani Carvajal, à laquelle assistait aussi la présidente du Conseil supérieur des Sports (CSD), Irene Lozano, pour préparer la reprise de la Liga le 11 juin.

«Il est impossible actuellement de prendre une décision définitive (sur la présence du public dans les stades)», a indiqué M. Simón. Il est également conscient du «poids du public sur l'évolution des matches», avec la volonté de ne pas fausser le championnat en ne faisant jouer que certains matches à huis-clos. Lundi, le président de Las Palmas (D2 espagnole), Miguel Ángel Ramírez, a souhaité que son club joue en public son prochain match, le 13 juin contre Gérone. Il fonde son espoir sur ses discussions avec les autorités locales et le passage probable de tout l'archipel des Canaries en phase 3 la semaine prochaine.

Retour à la page d'accueilRetour au sport