Bundesliga


"Fils de p***" - Le Bayern humilie Hoffenheim dans le chaos!

ATS

29.2.2020

Le Borussia Dotrmund garde le bon cap. Victorieux 1-0 sur sa pelouse du SC Fribourg, il a cueilli un troisième succès de rang en Bundesliga avec un «clean sheet» en prime. De leur côtés, les joueurs de Hoffenheim et du Bayern ont arrêté de jouer, en réponse aux banderoles injurieuses des fans munichois.

Le Borussia Dotrmund a battu le SC Fribourg sur sa pelouse (1-0).
Le Borussia Dotrmund a battu le SC Fribourg sur sa pelouse (1-0).
Keystone

Face à l'une des belles surprises de la saison, la formation de Lucien Favre a forcé la décision grâce à une réussite de Jadon Sancho à la 15e minute. Ecarté au coup d'envoi du désormais traditionnel 3-4-3 de son entraîneur, Manuel Ajanki a bénéficié à nouveau d'un temps de jeu conséquent. Le Zurichois a relayé à la pause Mats Hummels qui était touché.

A noter que le prodige Erling Haaland, malade en début de semaine, est sorti du banc après l'heure de jeu pour remplacer Julian Brandt, de retour dans le onze de départ.

15 minutes de passe à dix!

Cette 24e journée a surtout été marquée par les banderoles injurieuses brandies par les supporters du Bayern Munich à l'encontre de Dietmar Hopp, le mécène de Hoffenheim qui est régulièrement la cible des ultras adverses.

Alors que le Bayern menait 6-0, l'arbitre a décidé d'interrompre la rencontre à la vue de ces banderoles (où il était inscrit "Fils de p***" à l'encontre de Dietmar Hopp). Elle a repris après un quart d'heure avec deux équipes qui n'ont fait que de la passe à dix dans le rang central pour montrer leur soutien à Dietmar Hopp.

A la faveur de ce succès, le Bayern compte quatre points d'avance sur Leipzig, qui accueillera le Bayer Leverkusen dimanche, et sur Dortmund. 

Après-midi difficile pour Lichtsteiner

Victorieux 3-2 à Augsbourg, Mönchengladbach est à six points. De retour au jeu après deux semaines d'absence, Stephan Lichtsteiner a vécu une après-midi difficile dans les rangs bavarois. Averti après seulement... 35 secondes de jeu, le capitaine de l'équipe de Suisse a été remplacé à la mi-temps. Son entraîneur Martin Schmidt a sans doute estimé que le risque de ne pas terminer cette rencontre à onze si Stephan Lichtsteiner restait sur le terrain était trop grand.

Ecarté des terrains depuis le début de l'année, Edimilson Fernandes a, pour sa part, été introduit dans le dernier quart d'heure lors du succès 2-0 de Mayence face à Paderborn. Le Valaisan revient ainsi dans la course pour une place à l'Euro 2020 alors que l'on pouvait nourrir certaines inquiétudes après sa blessure au ménisque contractée au début janvier lors d'un camp d'entraînement en Espagne.

Retour à la page d'accueilRetour au sport