Rebondissement dans l'affaire des cris racistes contre Fayulu

ATS

3.11.2021 - 11:46

ATS

3.11.2021 - 11:46

Le Parquet saint-gallois a identifié un prévenu dans le cadre des soupçons d'insultes racistes contre le gardien du FC Sion Timothy Fayulu, révèle mercredi Blick. Il s'agit d'examiner si une infraction à la norme pénale antiracisme a été commise.

La rencontre du 21 août 2021 entre Saint-Gall et Sion s'était finie dans la confusion.
Keystone

Ce rebondissement intervient après l'annonce, mardi, du classement de la procédure menée par la commission de discipline de la Swiss Football League (SFL). Cette dernière, sans remettre en cause les propos de Fayulu dénonçant les insultes, avait indiqué que ces accusations ne pouvaient pas être prouvées de manière irréfutable, car reposant seulement sur les déclarations du gardien. Aucune sanction contre le FC Saint-Gall n'a donc été décidée.



Mais comme Fayulu a aussi saisi la justice, en déposant une plainte contre X, l'affaire n'est pas restée entre les seules mains de la SFL. Interrogé par Blick, le Ministère public saint-gallois a refusé de dire si un acte d'accusation a été établi, la procédure étant encore ouverte. Mais un prévenu aurait été identifié.

La SFL n'avait pas connaissance des éléments d'enquête de la justice au moment de classer son volet du dossier. De son côté, le FC Sion, solidaire de son joueur, a pris acte de la décision de la ligue.

Les faits concernent le match de Super League St-Gall – Sion du 21 août dernier. Dans un match tendu, Sion avait égalisé durant les arrêts de jeu (1-1), et la partie s'était terminée dans la confusion. Fayulu, selon ses dires ciblé par des fans saint-gallois, avait quitté le terrain bouleversé.




ATS