"Je conseillerais à Henchoz de démarrer assez vite"

Teleclub NB

18.7.2019

Les trois coups du championnat ont sonné pour l'élite romande du ballon rond. Avant ce week-end de reprise, notre consultant Gabet Chapuisat nous a livré ses impressions sur le "club des 5". Entre méfiance et pardon en passant par l'euphorie, voici l'état des lieux des clubs romands.

Gabet Chapuisat nous a livré ses impressions sur les clubs romands.
Teleclub

FC Stade Lausanne-Ouchy - "Ce ne sera pas le petit poucet"

"Après cette promotion plus que méritée, qui était une belle surprise, je suis étonné en bien de leur passage dans l’élite avec des matches amicaux prometteurs. Il faudra se méfier de cette équipe et, dans l’euphorie, il risque d’être intéressant. Ils ont fait des bons transferts et je peux vous dire que ce ne sera pas le petit poucet comme souvent on parle des promus. La seule chose qui me chagrine, c’est le fait d’avoir délocalisé les matches à domicile à Nyon. Un point qui pourrait jouer en défaveur du club."

FC Lausanne-Sport - "On va leur faire confiance mais je suis méfiant"

"Après l’échec cuisant de la saison dernière, ils ont beaucoup de choses à se faire pardonner. On ne parlait que de promotion et à la fin ce fut une grosse déception pour INEOS. Je pensais que les propriétaires du club allaient faire une révolution mais il ne s'est pas passer grand chose. Ils se sont séparés des joueurs indésirables comme Zidane, Rapp , Margiotta et Buess et ils ont fait venir Turkes. L’équipe a donc peu bougé et mise sur une certaine stabilité. La seule chose positive à retenir de la saison passée, c’est l’éclosion de certains jeunes et le club se base là-dessus. Le LS ne va pas au devant d’une saison facile mais la concurrence sera moins élevée que la saison dernière. GC, c’est vraiment une inconnue et je pense qu'Aarau sera moins bon que la saison passée. Cela serait sympa de prendre possession du nouveau stade en jouant dans l’échelon supérieur. On va leur faire confiance mais je suis un peu méfiant."

Servette "a des arguments" et Xamax "va vivre une saison compliquée"

"Même s’ils ne sont pas énormes, Servette a des moyens et le club a un président qui a la tête sur les épaules. Il tient un discours intéressant, il a su anticiper et a tout préparé pour le futur. On ne peut jurer de rien mais Servette a des arguments et, à mon avis, ils ne seront pas en danger cette saison, ils ont la qualité pour ne pas trembler. Je suis confiant pour eux. À l’inverse de Xamax, miraculé la saison passée. Les Neuchâtelois vont vivre une saison plus que compliquée. Le but premier sera d’éviter la relégation directe et viser la 9ème place. Il ne faudra pas en demander plus, ce sera difficile."

FC Sion- "Marquer des buts et... son territoire"

"À Sion, défensivement, il n’y a aura pas de souci. Henchoz, ancien défenseur, a prouvé avec Xamax qu’il était capable de mettre en place une équipe compétitive. Il va être très solide à ce niveau mais le gros souci, qui s’est confirmé lors des matchs amicaux, c’est qu’offensivement il ne se passe rien. Il y a un immense chantier à ce niveau et je conseillerais à Stéphane Henchoz de démarrer assez vite car à Sion tu es rapidement sous pression. Sion reste une inconnue mais l’important, surtout pour un nouvel entraîneur, est de connaître un bon départ et marquer son territoire."

"Une chose doit impérativement changer à Sion et je sais de quoi je parle. Quand je jouais contre Sion à l’époque c’était affreusement difficile de se déplacer à Tourbillon. Aujourd’hui, Tourbillon s’est transformé en une citadelle que tout le monde peut prendre, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années. Si le club veut être performant, Sion doit marquer son territoire à la maison."

Retour à la page d'accueilRetour au sport