Kevin Bua : "Je serai toujours Genevois, même si je joue désormais pour Sion"

Chris Geiger, à Riddes

22.7.2021

Chris Geiger, à Riddes

22.7.2021

Après une saison à Leganés en deuxième division espagnole, Kevin Bua est de retour en Super League sous les couleurs du FC Sion. Le Genevois est revenu sur son choix de signer en Valais et promet de ne faire aucun cadeau au Servette FC dimanche lors du premier derby du Rhône de la saison.

Kevin Bua est prêt à s'investir pleinement pour le FC Sion.
Keystone

Kevin Bua, qu'est-ce qui vous a convaincu de signer au FC Sion ?

"C'est un tout qui m'a séduit. Le club est en train de se restructurer, ce qui va permettre au club de grandir. Il s'agit donc d'un projet à court voire moyen terme. C'est très enthousiasmant. C'est également valorisant pour un joueur de se sentir important dans un projet qui se veut ambitieux. Finalement, les différentes discussions qu'on a eu avec les dirigeants m'ont conforté dans mon choix."

Avez-vous eu des offres d'autres clubs ?

"Oui, il y a eu des intérêts de plusieurs clubs, mais c'est avec Sion que j'ai ressenti le plus de confiance et d'ambition. On peut donc dire que c'est Sion qui me voulait le plus. Les discussions m'ont fait sentir que je pouvais être important pour l'équipe et que je pouvais aider dans ce projet."

Vous avez signé pour trois saisons avec le club valaisan. Vous voulez donc vous établir sur la durée en Valais ?

"Oui, c'est important pour moi de retrouver une certaine stabilité. Mes objectifs ici sont d'apporter un maximum à l'équipe et de l'aider à viser le plus haut possible, même si elle doit garder la tête sur les épaules après la saison qu'elle vient de vivre. C'est toutefois un nouvel exercice qui commence, à nous donc de ne pas nous mettre en danger." 



Comment se sont déroulés vos premiers jours sous les ordres de Marco Walker ?

"J'ai eu une première semaine d'acclimatation à mon retour de vacances. J'en ai profité pour parfaire ma mise au point. J'ai ensuite attaqué avec le groupe cette semaine. Je ne serai peut-être pas au top physiquement pour le premier match de la saison, mais je donnerai le maximum quand le coach fera appel à moi. Plus globalement, mes coéquipiers m'ont très bien accueilli et je retrouve des visages connus comme Luca Zuffi et Geoffroy Serey Dié. Cela peut être un peu plus rassurant lorsqu'on débarque dans un nouveau vestiaire."

Vous sortez d'une saison avec Leganés en deuxième division espagnole. Que retenez-vous de cette expérience à l'étranger ?

"Je retiens beaucoup de choses positives de mon expérience en Espagne. Je n'ai certes pas été titulaire à tous les matches, mais j'ai appris à gérer ce nouveau statut. Cela m'a permet de mûrir, d'apprendre sur les plans mental et personnel et de découvrir une nouvelle facette de ma personnalité. Sur le plan collectif, c'était une belle saison puisqu'on a fini troisièmes du championnat. C'est toutefois dommage de ne pas être parvenu à atteindre les objectifs qu'on s'était fixés (ndlr : Leganés a raté la promotion lors des play-offs face au Rayo Vallecano)."

Finalement, vous allez effectuer vos débuts sous le maillot du FC Sion dimanche face au Servette FC. En tant que Genevois, dans quel état d'esprit vous trouvez-vous à quelques jours de ce derby ?

"Je serai toujours Genevois, même si je joue désormais pour le FC Sion. Je suis né à Genève, donc j'ai toujours une attache particulière avec cette ville. Il faut toutefois savoir faire la part des choses. Je vais évidemment tout donner pour mes nouvelles couleurs. Je suis là pour gagner, qui que ce soit en face. C'est clair que ce sera quand même spécial de jouer un derby dans le camp sédunois, même si j'ai déjà affronté Servette lorsque j'évoluais à Bâle."