L'UEFA réduit la sanction infligée à la Hongrie

ATS

17.11.2021 - 18:09

L'UEFA a réduit en appel mercredi la sanction infligée début juillet à la Fédération hongroise en raison du «comportement discriminatoire de ses supporters» pendant l'Euro. L'instance basée à Nyon épargne une rencontre à huis clos à la MLSZ.

UEFA President Aleksander Ceferin attends the UEFA Women's Euro 2022 soccer draw at O2 Victoria Warehouse in Manchester, England, Thursday, Oct. 28, 2021. (Nick Potts/PA via AP)
 Aleksander Ceferin, président de l'UEFA
KEYSTONE

La sélection hongroise ne devra donc plus disputer que deux matchs à domicile sans spectateur (dont un avec sursis), contre trois selon la décision initiale, a précisé la chambre disciplinaire de l'UEFA dans un communiqué.

L'amende de 100'000 euros infligée à la Fédération hongroise (MLSZ) a en revanche été confirmée, de même que l'obligation d'afficher «une banderole avec l'expression «#EqualGame"», référence à la campagne anti-discriminations de l'UEFA, lors des rencontres visées par le huis clos.

Des cris racistes à l'encontre de joueurs noirs de l'équipe de France avaient notamment été lancés depuis la tribune où se trouvaient les ultras hongrois à Budapest, le 19 juin. L'UEFA s'était également saisie de banderoles ou pancartes homophobes brandies par des supporters durant les autres rencontres du premier tour, contre le Portugal et l'Allemagne.

Dans l'intervalle, le 21 septembre, la MLSZ a été sanctionnée d'un autre match à huis clos et d'une amende, cette fois par la FIFA, pour le comportement raciste de bon nombre de ses supporters envers des joueurs anglais début septembre à Budapest dans les qualifications pour le Mondial 2022.

ATS