La Conmebol réclame le report des "qualifs" du Mondial

ATS

20.3.2020

La conférence sud-américaine de football (Conmebol) a annoncé jeudi qu'elle allait demander à la FIFA de reporter jusqu'en septembre le début des éliminatoires à la Coupe du monde 2022. Ceci en raison de la pandémie de COVID-19.

La Conmebol craint que les équipes sud-américaines ne puisse pas compter sur leurs joueurs "européens".
Keystone

«La Confédération prend les plus fortes précautions face à l'évolution dans le monde et la région du COVID-19 conformément aux recommandations émises par les autorités internationales», a indiqué la Conmebol dans un communiqué.

Le 12 mars, la Confédération avait déjà demandé à la FIFA de reporter sine die le début, initialement prévu le 26 mars, de ces éliminatoires au Mondial au Qatar.

Les 10 pays membres (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela) étaient tombés d'accord sur le principe, pour des raisons non seulement de santé publique, mais aussi d'équité sportive.

«Les équipes sud-américaines risquent de ne pas pouvoir compter sur des joueurs qu'elles ont convoqués et qui évoluent en Europe, pour la raison que ceux-ci, arrivant de pays avec un taux élevé de contagion, pourraient être placés en quarantaine», écrivait la Confédération.

Retour à la page d'accueilRetour au sport