L'anecdote cocasse de Xherdan Shaqiri avant le derby

Nicolas Larchevêque

2.10.2021

Nicolas Larchevêque

2.10.2021

Xherdan Shaqiri s'est confié samedi au journal «Le Progrès», à la veille du derby entre Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais en Ligue 1.

Entre bon souvenir et rivalité, Xherdan Shaqiri va vivre son premier derby dimanche à Saint-Etienne.
Keystone

Dimanche, Xherdan Shaqiri va vivre son premier derby sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais contre l'AS Saint-Etienne au stade Geoffroy-Guichard (à suivre gratuitement sur blue Zoom dès 20h45). L'occasion pour l'international suisse (96 sélections) de livrer ses impressions samedi au journal «Le Progrès» avant ce choc qui s'annonce électrique.

«J'ai entendu parler de la rivalité, visiblement très forte. En France, c'est quelque chose de connu. J'ai pu voir à quel point c'était intense à la télé, il y a cinq ou six ans avec tous ces cartons rouges distribués au cours des matchs», s'est souvenu l'ailier de 29 ans.

Et cette rivalité entre les Gones et les Verts, le «Shaq» l'a rapidement apprise à ses dépens. «Une fois, je suis venu à l'entraînement avec des crampons verts. L'entraîneur des gardiens, Rémy Vercoutre, m'a dit : «Toi, viens là. C'est quoi ces chaussures ? Ce n'est pas possible». Sur le coup, je n'ai pas compris, je lui ai répondu : «Quoi, tu ne les aimes pas ?» Et j'ai compris que le vert était problématique. Le jour suivant, je les avais remplacées (rires)», a-t-il alors révélé.

Le Geoffroy-Guichard : un bon souvenir pour Shaqiri

Titularisé lors des cinq dernières sorties de l'OL toutes compétitions confondues, Xherdan Shaqiri a également assuré qu'il se «sentait bien» et «en bonne santé». «J'espère vraiment durer et jouer le plus longtemps possible. C'est pour ça que je profite vraiment du présent car on ne sait jamais ce qui peut se produire», a reconnu l'ex-Bâlois.

Reste désormais à savoir si son entraîneur Peter Bosz lui accordera encore sa confiance dimanche à Saint-Etienne. Shaqiri devrait toutefois se rappeler rapidement au bon souvenir du «Chaudron». C'est en effet dans ce stade qu'il avait inscrit son incroyable retourné acrobatique contre la Pologne en quarts de finale de l'Euro 2016 (1-1, 4-5 tab).

Par ailleurs, sa formation partira avec les faveurs de la cote. Septième du classement, l'Olympique Lyonnais s'en va ainsi affronter un ASSE lanterne rouge et en pleine crise. Une aubaine d'enfoncer encore un peu plus ses rivaux à ne pas manquer pour Shaqiri et ses coéquipiers ?