DFB

Le cas Mesut Özil fait encore parler

ATS

28.9.2018 - 15:38

Le président de la Fédération allemande a critiqué vendredi l'ex-international Mesut Özil pour avoir refusé la visite de Joachim Löw la semaine dernière à Londres.

Mesut Özil fait toujours parler de lui en Allemagne.
Source: Keystone

Reinhard Grindel regrette que le joueur d'Arsenal n'ait plus envie de communiquer avec la DFB. "Je pense que ce n'est pas bien de refuser toute communication", a déclaré M. Grindel sur l'antenne de ZDF. "Je trouverais bien que, quand on formule dans un communiqué des critiques aussi graves, on accepte aussi d'en parler."

Mesut Özil a claqué le 22 juillet la porte de l'équipe nationale en accusant les dirigeants de la DFB de "manque de respect et de racisme", après la violente polémique consécutive à sa rencontre en mai avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Depuis, le sélectionneur Joachim Löw n'a pas réussi à entrer en contact avec son ancien joueur fétiche, qui ne répond ni aux sms ni aux appels téléphoniques.

La semaine dernière, Löw s'est rendu au centre d'entraînement d'Arsenal à Londres pour y rencontrer les internationaux allemands. Özil ne s'est pas présenté à la rencontre et Löw n'a pas été autorisé à pénétrer sur le terrain d'entraînement pour le voir.

Retour à la page d'accueil

ATS