Super League

Sion manque le coche à Tourbillon

ATS

25.7.2020

Le FC Sion n’a pas a gagné le match qu’il devait gagner à tout prix. Tenus un échec (1-1) par le FC Thoune à Tourbillon, les Sédunois ont hypothéqué leurs chances d’arracher directement le maintien.

Sion – Thoune 1-1

Sion – Thoune 1-1

Raiffeisen Super League, 34ème journée, Saison 19/20

25.07.2020

Même s’ils devancent toujours virtuellement la formation de l’Oberland – ils comptent un match en retard qu’ils rattraperont mardi à Zurich – les Valaisans n’ont pas cueilli une troisième victoire depuis le restart qui aurait pu tout changer. La faute en grande partie à cette fébrilité qui a saisi les joueurs après l'ouverture du score mille fois méritée de Birama Ndoye à la 80e minute. Le Sénégalais avait surgi pour armer une tête imparable sur un corner d’Ermir Lenjani et pour traduire enfin un ascendant indéniable.

Mais quatre minutes plus tard, Nikki Havenaar pouvait lui aussi marquer de la tête. Déjà buteur mercredi contre Servette, le défenseur japonais s’affirme avec Ridge Munsy le buteur et Matteo Tosetti le passeur décisif – il le fut encore samedi- comme l'un des trois hommes providentiels de la formation de l'Oberland.

Le FC Sion a également payé au prix fort l’absence d’un attaquant tranchant que ne sont pas Cleilton Itaitinga et Roberts Uldrikis. Le Brésilien peine à exploiter sa vitesse alors que le Letton pèche trop dans le dernier geste à l’image de la reprise de la tête qu’il ne cadrait pas à la 64e minute sur peut-être la plus belle occasion de la partie avant les deux réussites tardives.

A l’image d’un Quentin Maceiras qui a joué la rage au ventre sans doute pour oublier la relégation de son autre club de cœur, le Deportivo La Corogne, on ne peut adresser aucun reproche sur l’état d’esprit des Valaisans. Face à des Bernois venus trop ostensiblement chercher le 0-0, ils n’ont cessé d’attaquer, de chercher à donner du rythme pour forcer la décision. Paolo Tramezzani a témoigné du même allant dans son coaching. A la 62e minute, le Mister lançait Uldrikis pour Bastien Toma dans l’idée louable de terminer la rencontre avec trois attaquants.

Trois jours après sa démonstration devant le Servette FC (5-1), le FC Thoune a fait un pas de plus vers le maintien. On regrettera toutefois une prudence extrême de leur part qui a pesé sur la qualité de la rencontre. Avec la venue de Bâle et un déplacement à Zurich, le programme des Bernois apparaît moins ardu que celui du FC Sion qui, après son match de mardi à Zurich, accueillera les Young Boys avant de se déplacer à Genève.

Désormais relégué à six points du FC Sion et à neuf du FC Thoune, Neuchâtel Xamax a sans doute accueilli ce partage des points avec un ouf de soulagement. Il lui laisse un mince espoir d’arracher une place de barragiste. Un espoir qui passe, bien évidemment, pas un succès dimanche à Genève.

Retour à la page d'accueilRetour au sport