Le PSG élimine le Bayern, tenant du titre !

ATS

13.4.2021

ATS

13.4.2021

Le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions mardi au Parc de Princes. Victorieux à l'aller (3-2), les Parisiens ont résisté contre le Bayern Munich, éliminé malgré sa victoire dans la capitale française au retour (1-0).

Paris Saint-Germain - Bayern Munich 0-1

Paris Saint-Germain - Bayern Munich 0-1

Ligue des champions / 1/4 de finale / match retour

13.04.2021

Le succès 3-2 obtenu en Allemagne a été déterminant. Mais le PSG a joué à se faire peur en raison d'un inhabituel manque d'efficacité symbolisé par Neymar, qui a beaucoup tenté mais sans réussite.

Comme la semaine dernière en Bavière, l'affrontement entre les deux finalistes de l'édition précédente a été passionnant, malgré l'absence de public.



L'avantage pris à l'aller par le PSG le plaçait en position très favorable. Mais les champions de France n'ont pas pour autant choisi de se reposer sur leurs acquis, grâce au duo infernal Neymar - Mbappé. Le Brésilien a sollicité Neuer deux fois (27e/34e) et a aussi touché la barre (37e) puis le poteau (39e)!

Le Bayern vacillait dangereusement. Sané (26e) et Kimmich (27e) avaient manqué le cadre de peu, mais les Allemands ne maîtrisaient pas le jeu. Et pourtant: une minute après le poteau de Neymar, ils ouvraient le score par Choupo-Moting (40e), qui exploitait un ballon repoussé par Navas après un essai d'Alaba. Le portier costaricien devait encore sauver sur un nouveau tir de l'international autrichien juste avant la pause.

Sur le fil du rasoir

La seconde période s'avérait moins riche en occasions, mais l'incertitude restait grande. L'issue de cette double confrontation demeurait sur le fil du rasoir, la tension grandissant au fil des minutes.

Les Bavarois s'installaient dans le camp parisien, mais n'arrivaient pas à se créer des occasions nettes, au contraire de leurs adversaires sur des contres. Les absences de Lewandowski et Gnabry, notamment, ont visiblement coûté très cher au tenant du titre, même si Choupo-Moting a fait le job en marquant tant à l'aller qu'au retour. Ce sont plutôt les rendements décevants de Sané et Coman qui ont pénalisé le Bayern et conduit à son élimination.