Football Le sort des Girondins entre les mains de la FFF

ATS

26.7.2022 - 09:16

L'avis favorable rendu lundi par le Comité national olympique (CNOSF) a donné du baume au coeur aux Girondins de Bordeaux. Le club est désormais suspendus à la décision du comité exécutif de la Fédération qui se réunit mercredi et peut les réintégrer in extremis à la Ligue 2.

Le suspense demeure autour des Girondins de Bordeaux.
Le suspense demeure autour des Girondins de Bordeaux.
KEYSTONE

26.7.2022 - 09:16

Si c'est un oui, place au jeu: sauvé de sa rétrogradation administrative en National (3e division), Bordeaux accueillera Valenciennes samedi pour le coup d'envoi de la saison de L2, avec un effectif certes limité en terme de recrues, mais un énorme poids en moins sur les épaules.

Si c'est un non, l'étau se refermera de plus belle: le club girondin, rétrogradé par le gendarme financier du foot français, la DNCG, le 14 juin, puis par la commission d'appel fédérale le 5 juillet, n'aura plus d'autre choix que de poursuivre son combat juridique en déposant un référé-liberté auprès du Tribunal administratif, tentant ainsi d'éviter un dépôt de bilan catastrophique pour ce monument du football français.

Dans cette hypothèse, le timing sera serré et il paraît difficile d'imaginer les Girondins retrouver les terrains dès samedi pour la première journée, même en cas de repêchage via la justice. La rencontre contre Valenciennes n'apparaît d'ailleurs pas dans le calendrier de la Ligue de football professionnel (LFP) dans l'attente des procédures en cours.

Avant de songer au terrain, Bordeaux et son président-propriétaire Gerard Lopez, très présent médiatiquement ces dernières semaines, braquent leurs regards vers le siège de la «3F», à Paris. C'est là que les 14 membres du «Comex» fédéral, réunis mercredi matin, auront entre leurs mains le sort du club six fois champion de France.

ATS