Coupe de Suisse

LS-Sion: "En championnat nous sommes l'équipe à battre, pas là"

14.9.2018

Après les incartades internationales, le football suisse reprend ses droits avec les seizièmes de finale de la Coupe. Et notamment à la Pontaise dimanche (16h) pour un LS-Sion pas si déséquilibré que ça.

Giorgio Contini espère bien créer la surprise de ces 1/16 de la Coupe de Suisse.
Keystone

Et si les sièges de la vénérable Pontaise étaient presque tous occupés dimanche? L'affiche mérite en tous les cas plus que la citation. D'un côté le Lausanne-Sport, invaincu et leader de Challenge League avec 14 points en six matches, et de l'autre le FC Sion, 8e de Super League qui couche sur trois défaites de rang en championnat.

Cette rencontre de prime abord déséquilibrée pourrait bien déboucher sur une surprise. Du côté du LS on en est intimement persuadé, sans pour autant fanfaronner. "Il n'y a pas d'euphorie au sein du groupe, relève l'entraîneur Giorgio Contini. En championnat nous sommes l'équipe à battre, pas là." Pas encore à plein régime, le LS tourne pourtant déjà bien en étant allé chercher des victoires avec caractère face à des adversaires forcément moins costauds et joueurs que l'équipe qui va débarquer dans la capitale vaudoise. Mais Lausanne peut regarder Sion dans les yeux.

Du point de vue du technicien zurichois, cette rencontre de Coupe peut être un excellent moyen de juger la force actuelle de son groupe. De voir si ce LS-là a de quoi déranger une formation de l'élite, s'il peut performer face à plus fort que lui. Surtout sur un match. "Cet aspect de quitte ou double est intéressant, estime le coach vaudois. Il faut tout faire pour gagner durant les 90 minutes, voire 120. Il convient également d'avoir de la chance. Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas le spectacle à tout prix."

Le récent bilan des Sédunois ne parle pas en leur faveur avec trois revers en championnat pour une victoire en Coupe au tour précédent à Köniz, formation de Promotion League. Mais à Lausanne personne n'oublie que le FC Sion est un club de Super League. "Ils ont davantage de qualités individuelles que nous, prévient Contini. Et on sait que l'équipe a envie de retrouver cet esprit de la Coupe qui lui a apporté tant de succès. Mais nous, nous avons envie de faire bien à domicile devant pas mal de spectateurs."

Pour cette rencontre, Contini pourra s'appuyer sur le retour de Francesco Margiotta et la présence de Stjepan Kukuruzovic, dernier renfort du mercato estival arrivé après la victoire contre Servette.

Meilleur passeur des bleu et blanc avec trois caviars, Per-Egil Flo ne sait pas trop à quoi s'attendre dimanche. "Mais je suis impatient d'affronter une formation de l'élite, appuie le défenseur norvégien. Je me réjouis de l'atmosphère de derby. En Norvège j'ai eu l'occasion de jouer contre Rosenborg avec Molde et c'était plus électrique. On a eu de bonnes sessions d'entraînement durant ces deux semaines de pause et je sais que nous serons prêts."

Retour à la page d'accueil