Matches importants pour YB et Bâle

ATS

24.10.2019

Bien partis en Europa League, Bâle et Young Boys joueront gros jeudi. Une victoire, respectivement à Getafe et contre Feyenoord Rotterdam, pourrait leur permettre de prendre la tête de leur groupe. Pour sa part, Lugano se déplacera à Malmoe.

Marcel Koller (à gauche) et Gerardo Seoane joueront gros ce soir avec leur équipe. 
Keystone/Getty

Le FC Bâle a rejoint mercredi la banlieue de Madrid l'esprit serein. Les Rhénans n'ont pas connu la défaite depuis deux mois et ils occupent la tête de la Super League. Leur visite sur a pelouse de Getafe constitue le choc au sommet du groupe C, les Espagnols ayant six points contre quatre aux Bâlois. Une victoire les propulserait donc en tête.

Outre les blessés de longue durée (van Wolfswikel et Kuzmanovic), le FCB sera aussi privé de Noah Okafor, touché aux adducteurs. L'histoire récente a montré que le club rotblau connaissait de gros problèmes en Espagne. Ses trois derniers déplacements se sont soldés par de lourdes défaites, pour un total cumulé de treize buts reçus et un seul marqué.



Les Young Boys reçoivent pour leur part Feyenoord Rotterdam dans un groupe G très homogène, les quatre équipes comptant trois points en deux matches. Les Bernois avaient attiré un peu plus de 26'000 spectateurs lors de leur succès contre les Glasgow Rangers, et il devrait y avoir autant voire davantage de monde jeudi face aux Néerlandais de l'ancien défenseur Jaap Stam. Une grosse présence policière est annoncée, les fans du Feyenoord n'ayant pas une très bonne réputation, au contraire de ceux de leur équipe nationale.

Depuis plusieurs semaines, YB déplore plusieurs absences de poids (Hoarau, Sulejmani, Sierro, Lauper), mais l'équipe n'a pas semblé trop en souffrir. Le cadre bien étoffé du champion de Suisse lui permet d'avoir des solutions de rechange. Les Bernois espèrent continuer sur leur lancée dans ce groupe où, jusqu'ici, chaque équipe jouant à domicile a gagné.



Lugano, qui milite dans le groupe B, est bien moins loti que les deux autres représentants suisses. Les Tessinois n'ont récolté qu'un point en deux matches et n'ont pas inscrit le moindre but. Ils devront y parvenir en Suède, sous peine de voir leurs chances de qualification sérieusement amoindries dès la moitié de la phase de groupes.



Retour à la page d'accueilRetour au sport