Ligue des champions : YB veut encore croire à un printemps européen

ats

7.12.2021 - 15:31

ats

7.12.2021 - 15:31

Les Young Boys se lancent mercredi dans une sorte de "mission impossible" à Manchester. Seule une victoire contre les Red Devils leur permettrait de poursuivre l'aventure européenne.

YB devra à nouveau s'imposer face à ManU s'il entend poursuivre son aventure européenne.
KEYSTONE

Pour cette dernière journée de la Ligue des champions, YB sera toujours privé de son gardien Von Ballmoos, de Zesiger, Fassnacht et Nsame, notamment, mais aussi de Mambimbi, qui s'est blessé aux ligaments samedi lors de la défaite contre Servette en Championnat (1-2).



Pour les Bernois, la formidable victoire en entame de la Ligue des champions, contre Manchester United justement (2-1 au Stade de Suisse), semble déjà bien loin. L'équipe tire la langue en championnat, à l'image du match contre Servette qui a montré la friabilité des champions de Suisse.

YB paie peut-être sa débauche d'énergie et la multiplication des rencontres en Ligue des Champions. Le onze de David Wagner a du caractère, se bat, mais n'a pas plus son aisance ni son inspiration coutumières, comme en témoigne son décrochage en Super League (4e).

Rangnick salue Ronaldo

A l'inverse, ManU retrouve des couleurs. Sa victoire de dimanche contre Crystal Palace en Championnat (1-0) a replacé les Red Devils dans le sillage immédiat des meilleurs et a coïncidé avec les débuts du nouveau coach Ralf Rangnick.

Certains observateurs craignaient que le courant ne passe pas entre le manager allemand et la star Cristiano Ronaldo. Or, Rangnick a tenu à féliciter le Portugais après le match pour son abnégation et son travail défensif.

Qualification improbable

Manchester United, déjà qualifié pour les 8es de finale, jouera pour «du beurre» mais risque bien d'être avide de revanche après sa défaite du match aller. Les Young Boys, eux, tenteront de s'accrocher au souvenir de leur enthousiasmante prestation lors de réception de l'Atalanta (3-3), il y a quinze jours.

Il leur faudrait cependant un petit miracle pour continuer l'aventure européenne, à savoir accrocher la 3e place du groupe – la 2e n'étant plus accessible – qui leur permettrait d'être reversés en Europa League. Les Bernois sont condamnés à gagner mercredi, tout en devant compter sur une victoire de Villarreal à Bergame contre l'Atalanta. Heureusement, c'est bientôt Noël.


Ligue des champions : programme et classement du groupe F

ats