Privé de foot, Hasler ne s'ennuie pas

ATS

23.4.2020

L'international liechtensteinois Nicolas Hasler ne s'ennuie pas pendant le confinement dû au coronavirus. En raison de la situation de son contrat avec Thoune, il a encore plusieurs interrogations.

Nicolas Hasler: "Il n'y a encore aucune négociations avec le FC Thoune."
Keystone

Hasler, qui a quitté les Etats-Unis cet hiver pour rejoindre Thoune, se tient en forme dans sa maison de Triesen. «Après avoir été longtemps sur la route, j'apprécie ce temps passé avec ma famille.» Il s'occupe dans et autour de sa maison, lit beaucoup et reste activement en contact avec son entourage.

Même sans s'ennuyer, Hasler espère un retour proche sur les terrains d'entraînement et sur les pelouses des stades. «Je ne suis pas un fan des matches à huis clos mais, comme joueur, tu veux jouer.»

Les Thounois, qui occupent la lanterne rouge du classement de Super League, sont au moins une fois par semaine en contact avec leur entraîneur Marc Schneider. Ils reçoivent un plan d'entraînement, qu'ils suivent individuellement et se tiennent en forme.

«L'entraînement avec la balle est réduit. La motricité fine, les automatismes et les placements souffrent», souligne Hasler qui n'a pas la possibilité de pénétrer sur un terrain de foot. Il doit se contenter de taper la balle devant son garage.

Pour Hasler, la situation est d'autant plus délicate que son contrat est échu fin mai avec Thoune. Rien n'est encore réglé pour l'avenir. «Il y beaucoup de questions ouvertes. Comme nous ne savons par si et quand la saison va se poursuivre, il n'y a encore aucune négociations avec le club.»

Retour à la page d'accueilRetour au sport