Scandale à Saint-Gall: Tosin victime d'insultes racistes

Chris Geiger

27.6.2020

La rencontre de Super League opposant jeudi soir le FC Saint-Gall au FC Zurich (0-4) a été marquée par des insultes racistes. La cible des fans des "Brodeurs"? L'attaquant nigérian du FCZ, Aiyegun Tosin.

Les insultes en question sont prononcées dès la 14ème minute de la vidéo.

YouTube

Malgré un public restreint - maximum 1000 personnes autorisées - dans les stades de Swiss Football League, une vive polémique a éclaté jeudi au Kybunpark de Saint-Gall.

Alors que les "Brodeurs" prenaient l'eau face au FC Zurich (0-4), des insultes à connotation raciste ont été entendues dans les tribunes. "Scheiss-Mohrechopf" (ndlr: "Tête de nègre de merde") a ainsi été lancé par un spectateur du club local à l'encontre d'Aiyegun Tosin. Ce dernier venait alors d'inscrire le deuxième but de son équipe à la 64e minute de jeu.

Une injure que l'attaquant nigérian du FCZ a visiblement entendu, raison pour laquelle il aurait posé un genou à terre et brandi le poing. Cette référence à Colin Kaepernick est intervenue dans la continuité du (curieux) carton jaune distribué par l'arbitre à... Tosin (!) pour sa célébration. Le Zurichois avait mis un doigt sur sa bouche, invitant ainsi les fans saint-gallois à se taire.

"C'est un scandale, le fruit de la bêtise humaine"

D'autres insultes, notamment un bien triste "Scheiss-Neger" (ndlr: "Nègre de merde"), ont d'ailleurs continué à descendre des travées du Kybunpark en fin de rencontre. Des comportements intolérables qui ont fait réagir Christophe Girard, le chef des arbitres suisses.

"A titre personnel, je trouve inacceptable d'entendre de tels propos. C'est un scandale, le fruit de la bêtise humaine", a d'abord souligné le Vaudois à nos confrères de "20 Minutes". Avant de prendre la défense de l'arbitre de la partie. "M. Fähndrich n'a pas entendu ces insultes après le goal car il était en communication avec le VAR qui vérifiait la validité de la réussite. Il n'a rien constaté non plus durant le reste du match. En se basant sur les éléments en sa possession, l'arbitre a agit correctement car une provocation envers le public doit être sanctionnée d'un avertissement."

Un bien sombre épisode qui n'a toutefois pas déstabilisé le buteur de 22 ans, auteur d'un doublé et d'une performance époustouflante. De son côté, le FC Saint-Gall a "condamné fermement" les actes de ses supporters à travers un communiqué.

Retour à la page d'accueilRetour au sport