Euro M21 Scénario fou ! La Suisse prend l’eau mais poursuit sa route

ats

28.6.2023 - 22:43

Malgré une sévère défaite 4-1 face à la France à Cluj, l'aventure continue pour la Suisse à l'Euro M21. Elle jouera les quarts de finale grâce à l'aide providentielle de la Norvège.

L’Euro M21 continue pour Kastriot Imeri et l’équipe de Suisse.
L’Euro M21 continue pour Kastriot Imeri et l’équipe de Suisse.
KEYSTONE

28.6.2023 - 22:43

Les Scandinaves ont, en effet, battu l'Italie 1-0, soit sur le seul score qui offrait la qualification à la Suisse indépendamment de son résultat contre la France. Ce samedi à Bucarest, la sélection de Patrick Rahmen affrontera l'Espagne pour une revanche de la finale perdue de 2011.

Une qualification miraculeuse mais méritée

Aussi miraculeuse qu'elle soit, cette accession en quart de finale n'est pas imméritée. Victorieuse de la Norvège avant d'être lésée par l'arbitrage face à l'Italie, la Suisse a longtemps bousculé la France et aurait pu l'emporter si la réussite avait été, cette fois, du côté de Zeki Amdouni, l'homme qui a déjà marqué à 26 reprises depuis le 1er janvier et qui aura l'occasion samedi face à la Roja de frapper une fois de plus les esprits.

Patrick Rahmen avait, comme on pouvait le pressentir, redistribué les cartes en défense avec les titularisations d'Aurèle Amenda et de Nicolas Vouilloz pour Marco Burch et Becir Omeragic. Un choix attendu et sans doute légitime même si le score final peut s'inscrire en faux contre cette affirmation. Avant de trouver ses marques, cette défense «new look» cédait très tôt dans le match avec le penalty obtenu par Rayan Cherki à la 13e minute pour une faute qui n'était pas vraiment évidente de Fabian Rieder après un ballon perdu par Dan Ndoye. Amine Gouiri ne manquait pas la transformation pour contraindre la Suisse de courir derrière le score pour la troisième fois en trois matches.

Une action d'école pour égaliser

Cette entame malheureuse ne sapait pas le moral des Suisses. Ils sont parvenus à développer leur football au fil des minutes pour égaliser à la 35e sur une action d'école: un centre de Lewin Blum que Kastrit Imeri laissait filer pour Zeki Amdouni, dont la remise permettait à Ndoye de trouver le cadre. Le trio romand qui a la charge de l'animation offensive de l'équipe de Suisse avait encore frappé...

Au retour des vestiaires, la Suisse témoignait du même allant pour se procurer deux occasions de prendre l'avantage. Aux 51e et 58, Zeki Amdouni armait le geste juste,mais le gardien Lucas Chevalier s'interposait sur la première avant de voir sa frappe contrée sur la seconde.

L'erreur fatale de Jashari

Sonnés et surpris sans doute par la qualité de la réplique offerte par l'adversaire, les Français pouvaient toutefois reprendre la main. A la 65e, Bradley Barcola exploitait une erreur à la relance d'Ardon Jashari pour signer le 2-1 grâce à la complicité de Gouiri. Déjà buteur contre l'Italie, le Lyonnais a puni une équipe de Suisse qui était, il est vrai, à la recherche d'un second souffle à cet instant du match.

Onze minutes plus tard, c'est un autre Lyonnais, le formidable Rayan Cherki, qui assurait définitivement le succès de la France. Le no 10 tricolore s'est appuyé sur Gouiri pour mettre hors de position les défenseurs suisses et ne laisser aucune chance à Amir Saipi. Le 4-1 tombait à la 81e minute avec une frappe du capitaine Maxence Caqueret, le capitaine d'une équipe qui sait se montrer parfois irrésistible.

ats