Xherdan Shaqiri

Xherdan Shaqiri: "Cette question est stupide et inutile"

ATS / Chris Geiger

12.10.2020 - 17:19

Xherdan Shaqiri a donc remis le maillot de la Suisse en Espagne samedi. «Un très beau sentiment d'être à nouveau dans l'équipe après un an d'absence», s'est-il réjoui avant d'affronter l'Allemagne.

Xherdan Shaqiri pourra-t-il se mettre en évidence face à l'Allemagne ?
Source: Keystone

«Je voulais aider l'équipe et je me suis très bien senti pendant le match», a ajouté le meneur de jeu, entré à la 60e minute à Madrid. Mais «XS» n'a pas pu empêcher la défaite 1-0 de l'équipe nationale. Reste que son retour a mis un terme au feuilleton de la semaine, lui qui avait été testé positif au coronavirus mardi, puis négatif mercredi.

«J'ai été un peu surpris d'être testé positif, car j'avais déjà eu le virus, a-t-il expliqué. En Angleterre, nous sommes testés toutes les semaines.» L'Angleterre et Liverpool, c'est justement là où le Bâlois a choisi de rester, malgré un temps de jeu dérisoire. «J'y ai évidemment réfléchi durant l'été, explique-t-il. Mais j'ai choisi de rester à Liverpool, où j'essaierai de rééditer les bonnes performances que j'avais pu réaliser.»

La dernière saison de l'international suisse - qui n'a disputé que 263 minutes en 11 apparitions avec les Reds - a toutefois été tronquée par de nombreuses blessures. Un sujet abordé en conférence de presse par un journaliste qui n'a pas du tout plu au principal intéressé.

«Bien sûr que j'ai confiance en mon corps, sinon je ne serais plus ici à jouer au football. Si vous n'avez plus la foi, vous arrêtez. Cette question est donc stupide et inutile. Je suis tout simplement content d'être à nouveau en forme maintenant», a ainsi sèchement répondu le lutin rhénan.

Mais l'équipe de Suisse peut lui permettre de retrouver une certaine confiance, lui qu'on s'attend à voir sur la pelouse contre l'Allemagne ce mardi, même si Vladimir Petkovic n'a pas confirmé la titularisation de son vice-capitaine.

Shaqiri, lui, ne voit pas ses seize mois d'absence comme une remise en question de son rôle en équipe nationale: «Il n'a pas changé, affirme-t-il. J'ai une certaine expérience, je fais partie des routiniers. Je vais chercher à aider les jeunes, car je pense que chaque joueur de l'équipe de Suisse doit prendre ses responsabilités. Malgré mon absence, je suis resté le même.» Sur le terrain aussi?

ATS / Chris Geiger

Retour à la page d'accueilRetour au sport