Super League : Lausanne et Lucerne resteront aussi en Suisse

Nicolas Larchevêque

6.1.2022

A l'image de nombreuses équipes de Super League, le FC Lausanne-Sport, le FC Lucerne et le FC Saint-Gall ont annoncé jeudi avoir renoncé à leur camp d'entraînement à l'étranger. Cela est dû à la situation sanitaire actuelle dans le monde.

Nicolas Larchevêque

6.1.2022

Après le FC Bâle, le Servette FC, le FC Lugano et Young Boys, c'est au tour du FC Lausanne-Sport et du FC Lucerne de voir leur préparation de la pause hivernale être chamboulées. Les deux cancres au classement de la Super League ont en effet décidé de rester en Suisse en raison de la situation sanitaire actuelle.

Le club vaudois, actuellement 9e et barragiste, devait se rendre dans le complexe sportif et hôtelier la Cigale à Tabarka, en Tunisie. Mais les dirigeants ont préféré y renoncer «afin de minimiser les risques liés à la pandémie». «Les joueurs ont été testés mercredi avant la reprise de l'entraînement fixée ce jeudi à la Tuilière», a indiqué le LS.

De son côté, Lucerne devait lancer sa mission sauvetage à Marbella, en Espagne. A la place, la lanterne rouge retrouvera les terrains chez elle, en Suisse centrale. «Le FCL veut ainsi prévenir le risque d'éventuelles nouvelles contaminations afin de ne pas compromettre le début du second tour», a indiqué le club.

Le FC Saint-Gall a également renoncé à se rendre en camp d'entraînement en Espagne. La direction des Brodeurs estime le risque trop élevé en raison de la situation sanitaire.