Trop commercial: les clubs chinois vont changer de nom

ATS

3.12.2020 - 13:36

Cachez ce sponsor que je ne saurais voir: les clubs de la première division chinoise, qui portent souvent le nom d'une grande entreprise, vont devoir changer d'appellation, au grand dam de certains de leurs fans.

epa05514948 (02/25) Fans of Beijing Guoan FC cheer as Beijing Guoan FC against Jiangsu Suning FC during their Chinese Super League match at the Workers' Stadium in Beijing city, China, 08 May 2016. Soccer culture grows faster in China recent years that Chinese government announced the 'Medium and Long-Term Plan of Chinese Football Development'. By 2020, the country aims to have 20,000 soccer characteristic schools, 30 million elementary and middle school students playing the sport, and 50 million people active in the soccer sports. EPA/WU HONG PLEASE REFER TO ADVISORY NOTICE (epa05514946) FOR FULL PACKAGE TEXT
Les fans du Beijing Guoan FC en Super League chinoise lors de la rencontre face au Jiangsu Suning.
Keystone

La Fédération chinoise de football a ordonné aux 16 clubs de la «Super League» d'adopter un nom plus «neutre» pour la saison prochaine, ont rapporté les médias locaux.

Parmi les clubs dans le viseur: le Jiangsu Suning, champion de Chine; le Guangzhou Evergrande, un club de Canton (sud) deux fois vainqueur de la Coupe d'Asie, ou encore le Shanghai SIPG, où évolue le Brésilien Oscar.

Suning est un géant de la distribution de produits électroniques, Evergrande un promoteur immobilier et SIPG la société qui gère le port géant de Shanghai.

Dans la grande ville portuaire de Tianjin (nord), le club Tianjin Teda, qui porte le nom d'une entreprise publique locale, va aussi devoir trouver un nouveau nom, a rapporté jeudi le Quotidien de Tianjin.

Une perspective qui n'enchante pas Sam Wang, supporter de l'équipe dénommée Teda depuis 1998.

«Les clubs liés à des entreprises font partie de nos vies depuis des générations», a-t-il remarqué. «Il est triste d'apprendre un beau matin que la Fédération n'autorise plus ce nom.»

A Wuhan, la ville au coeur de l'épidémie de Covid-19, le «Wuhan Zall» va devoir de se défaire du nom de Zall, un fonds d'investissement.

La nouvelle a rendu «triste et furieux» un supporter du club, Zhu Fulei, 19 ans. «Nous connaissons ce nom depuis des années. Jeunes ou vieux, c'est ainsi que nous appelons notre équipe chaque jour».

Certains clubs ont commencé à sonder leurs supporters afin de trouver un nouveau nom, à l'instar du Guangzhou R&F, un autre club de Canton parrainé par un grand promoteur immobilier.

Parmi les suggestions recueillies sur le réseau social Weibo, on retrouve «Les lions bleus» ou encore «L'armée bleue», autant de références aux couleurs de l'équipe méridionale.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

ATS