Ligue 1

Ligue 1 : Vladimir Petkovic sur un siège éjectable à Bordeaux

ats

16.1.2022 - 14:53

Vladimir Petkovic passera-t-il l'hiver à Bordeaux ? Après la défaite cinglante 6-0 concédée dimanche à Rennes, la position de l'ancien sélectionneur de l'équipe de Suisse devient intenable.

epa09482123 Girondins Bordeaux's head coach Vladimir Petkovic reacts during the French Ligue 1 soccer match between Montpellier HSC and Girondins Bordeaux, Montpellier, France, 22 September 2021.  EPA/Guillaume Horcajuelo
Vladimir Petkovic: l'hiver est bien rude...
EPA

ats

16.1.2022 - 14:53

Ce revers en Bretagne survient après la défaite «historique» à domicile devant Marseille, la première depuis 44 ans qui fait tant de mal aux supporters girondins. Elle survient aussi trois jours après la décision du club de se séparer de quatre joueurs, dont le capitaine Laurent Koscielny. Elle traduit surtout les lacunes édifiantes d'une équipe qui possède la pire défense de Ligue 1 avec... 50 buts encaissés en 21 matches.



Pas l'homme de la situation

Même si le montant – plus de 2 millions et demi de francs par année – et la durée – au 30 juin 2024 – de son contrat le protègent en raison de la situation financière du club jugée très précaire, Vladimir Petkovic peut nourrir bien des inquiétudes. Celui qui a mené l'été dernier la Suisse en quart de finale de l'Euro n'est pas l'homme de la situation dans cette équipe qui lutte contre la relégation dans un championnat dont il ignorait tout il y a encore six mois. Le fait qu'il ne maîtrise toujours pas le français ne lui facilite sans doute pas la tache pour faire passer ses messages.

A Rennes, Bordeaux n'a adressé son premier tir cadré qu'à la... 83e minute. Les Girondins ont tenu une demi-heure avant lâcher complètement prise. Menés 2-0 à la pause, ils ont eu le malheur de se retrouver à dix à la 50e minute après l'expulsion pour deux avertissements du demi Issouf Sissokho. La suite du match ne fut plus qu'un long calvaire pour la formation de Vladimir Petkovic. Et pour les supporters d'un club dont le riche passé riche de six titres de Champion de France semble de plus en plus lointain.

ats