Match phénoménal entre Bienne et Berne !

ats

12.1.2022 - 22:30

Au terme du match le plus prolifique de la saison, Bienne s'est imposé 8-7 après prolongation contre Berne. Gaëtan Haas a inscrit le but décisif alors que les Seelandais n'ont jamais mené du match...

ats

12.1.2022 - 22:30

Ce derby bernois fleurait bon les rencontres des années 80 où les scores-fleuves étaient foisons. Cette fois-ci, l'absence de rigueur défensive a permis aux spectateurs de vivre un spectacle complètement fou avec une issue la plus incertaine. Les Seelandais n'étaient-ils pas menés 3-0 après 12 minutes de jeu ?

Ainsi, jusqu'à la 57e, Berne virait en tête. Mike Künzle a inscrit le 7-7 pour sa deuxième réussite de la soirée. Ce match fou ne pouvait que se jouer en prolongation. Las, Simon Moser a perdu ses nerfs et boxé un Biennois alors que le jeu était arrêté devant le but de Philipp Wütrich. Sur la même action, le banc bernois écopait d'une deuxième pénalité pour comportement incorretc. Les Seelandais ne laissaient pas passer leur chance à 5 contre 3. Haas, en difficulté jusque-là, ne manquait pas la cible à la 64e.

Dans cette soirée «portes ouvertes», Kahun et Daugavins ont brillé avec quatre points côté du CP Berne. Chez les Seelandais, Luca Cunti est crédité de trois assists.

Trois sur trois pour les Zurich Lions. Les Zurichois ont battu Lugano 3-2 à la Resega pour fêter un troisième succès cette saison face aux joueurs de Chris McSorley. Ils ont surtout fait une bonne affaire en repoussant leur plus sérieux adversaire pour la sixième place qualificative directement pour les play-off. Avec un but et deux assists, le capitaine Patrick Geering a été le guide des Lions, qui ont fêté leur sixième succès de rang.

Complètement à côté de ses patins contre Genève-Servette – premier match après une pause de 19 jours – Davos s'est repris contre Langnau (4-1). Les Grisons, qui avaient déjà perdu deux fois cette saison à domicile contre les Tigers, ont assuré leur succès en 37'' à la 48e minute grâce à des buts de Julian Schmutz et Simon Knak marqués pendant les 5 minutes de pénalité infligée à Yannick Blaser.


ats