National League

National League : Fribourg leader à la pause olympique

ats

28.1.2022 - 22:03

Fribourg vivra une pause olympique tranquille. Dans son antre, le leader de National League a conservé son fauteuil en dominant Bienne 5-3.

Gotterons Mauro Joerg, links, und Lauri Korpikoski, rechts, kaempfen um den Puck, beim Eishockey Meisterschaftsspiel der National League A zwischen den HC Fribourg Gotteron und dem EHC Biel-Bienne, am Freitag, 28. Januar 2022, in der BCF Arena in Fribourg. (KEYSTONE/Anthony Anex)
En confiance, Fribourg est vraiment impressionnant cette saison.
KEYSTONE

ats

28.1.2022 - 22:03

Finir sur une bonne note avant quelques jours de pause. Offrir une nouvelle victoire dans une patinoire comble avant de recharger les batteries. Fribourg avait clairement envie de se faire plaisir avant d'attaquer la dernière ligne droite de la saison régulière.

Et les joueurs de Christian Dubé ont pris cette partie par le bon bout en ouvrant la marque à la 5e via Raphael Diaz. Et malgré une légère domination biennoise, les Dragons ont doublé la mise à la 18e par DiDomenico. Les Fribourgeois ont même enfilé le troisième en tout début de période médiane (Desharnais 22e).

Pas forcément dépassé, mais peu aidé par un Elien Paupe hésitant, Bienne a mis du temps à sortir la tête de l'eau. A la décharge du deuxième gardien, il a dû jouer en raison de l'absence de Joren van Pottelberghe. Le portier titulaire biennois, positif au covid, s'est logiquement placé à l'isolement. Sélectionné comme troisième gardien par Patrick Fischer pour les JO de Pékin, l'ancien Davosien doit croiser les doigts et espérer pouvoir présenter des PCR négatifs pour pouvoir partir en Chine.

Le deuxième tiers

Mais les Seelandais ont connu plus de réussite au cours du deuxième tiers. Künzle (26e) puis Brunner (28e) ont battu Reto Berra côté mitaine. Le numéro 96 a d'ailleurs manqué un penalty à la 27e et «réparé» cette erreur en inscrivant le 3-2 quelques instants plus tard.

Pas si loin que ça du 3-3, les Seelandais ont pourtant dû capituler une quatrième fois sur une séquence qui a vu Viktor Lööv briser sa canne à la ligne bleue fribourgeoise et ainsi offrir une rupture à DiDomenico. Le top scorer des Dragons a trouvé son capitaine Julien Sprunger pour un 4-2 juste avant la deuxième pause qui a fait mal à des Bernois en train de faire suer Gottéron.

Les Dragons ont classé l'affaire sur un power-play conclu par Desharnais (47e). En confiance, Fribourg est vraiment impressionnant cette saison.



Fribourg-Gottéron – Bienne 5-3 (2-0 2-2 1-1)

  • 8934 spectateurs.
  • Arbitres: Piechaczek (GER)/Dipietro, Steenstra (CAN)/Wolf.
  • Buts: 5e Diaz (DiDomenico, Schmid) 1-0. 18e DiDomenico 2-0. 22e Desharnais (Mottet) 3-0. 26e Künzle (Cunti) 3-1. 28e Brunner (à 5 contre 4) 3-2. 39e Sprunger (DiDomenico) 4-2. 47e Desharnais (Sprunger, DiDomenico/à 5 contre 4) 5-2. 53e Sallinen (Lööv) 5-3.
  • Pénalités: 2 x 2’ contre Fribourg-Gottéron, 3 x 2’ contre Bienne.
  • Topscorers PostFinance: DiDomenico; Rajala.
  • Fribourg-Gottéron: Berra; Gunderson, Jecker; Sutter, Furrer; Diaz, Dufner; Chavaillaz; Marchon, Desharnais, Mottet; Sprunger, Schmid, DiDomenico; Brodin, Walser, Rossi; Bougro, Haussener, Bykov.
  • Bienne: Paupe; Stampfli, Lööv; Yakovenko, Grossmann; Delémont, Forster; Froidevaux; Hischier, Haas, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Hügli, Sallinen, Kessler; Korpikoski, Schläpfer, Tanner; Karaffa.
  • Notes: Fribourg-Gottéron sans Jörg (malade), Bienne sans Hofer, Schneeberger, van Pottelberghe (malades), Fey, Kohler ni Rathgeb (blessés). Bienne joue sans gardien dès 57'43.

ats