National League

Fribourg bat le GSHC et signe une troisième victoire de suite

jfd, ats

23.12.2022 - 22:11

Pour la dernière soirée de National League de l'année, Fribourg a livré un excellent match pour prendre le meilleur sur Genève. Les Dragons l'ont emporté 2-1 à domicile.

jfd, ats

23.12.2022 - 22:11

Trajectoire ascendante pour Fribourg, l'inverse pour Genève. Après cinq défaites, les Fribourgeois ont retrouvé un peu de mordant tout en continuant à livrer de bons matches défensivement.

En ce vendredi, les joueurs de Christian Dubé sont bien entrés dans la partie. Après seulement 66 secondes de jeu, Mottet a pu tourner autour de la cage et remiser un puck qui a fini un peu chanceusement derrière Gauthier Descloux.

Genève a eu la mauvaise idée d'offrir sur un plateau le 2-0 à Fribourg. Alors que les Dragons étaient en supériorité numérique, Arnaud Jacquemet a «taclé» Killian Mottet. Les arbitres ont logiquement envoyé le hockeyeur-footballeur sur le banc et Christoph Bertschy a pu pousser le puck au fond à la 27e.

La révolte genevoise a mis du temps à se matérialiser. Jan Cadieux a dû composer sans son buteur Teemu Hartikainen, blessé à une main contre Langnau à la suite d'un tir d'Henrik Tömmernes. Mais il a pu compter sur un Linus Omark inspiré à la 35e. Le Suédois a réduit la marque en inscrivant un but de dos d'un petit puck glissé entre les jambières de Hughes.

Un but pour rien

Les Aigles pensaient même avoir égalisé à la 39e lorsque Simon Le Coultre a passé en revue la défense fribourgeoise après un magnifique solo. Mais au moment où le défenseur grenat est entré dans la zone, un de ses coéquipiers y était déjà. Frustrant pour les Genevois car le joueur hors-jeu n'a pas eu d'incidence sur l'action.

Mais honnêtement, le GSHC ne méritait pas la victoire au vu de la rencontre. A la 54e, Victor Rask a même failli s'offrir un but «à la Omark» en réalisant un petit tour sur lui-même avant d'expédier le puck sur le poteau. Ce qui est certain c'est que les Dragons ont su gérer cette fin de partie en patron. Un rôle que les Genevois ont longtemps connu, mais qu'ils ont beaucoup de peine à endosser en cette fin d'année. Gageons que la pause des Fêtes de fin d'année leur fera du bien.

jfd, ats