Miraculé, le LHC prend sa revanche contre Zoug

ATS

16.12.2020

Et l'histoire ne s'est pas répétée. Défaits la veille à Zoug (4-1), les Lausannois ont pris le meilleur sur la formation de Dan Tangnes à Malley 4-3 tab.

Le LHC a pris sa revanche contre Zoug.
Keystone

Lausanne avait l'opportunité de prendre sa revanche dans un back-to-back digne des play-off et Lausanne a saisi sa chance. Mais il s'en est fallu de peu. De 29 secondes finalement et cette égalisation de Genazzi en toute fin de match.

Pierre d'achoppement du jeu lausannois, le power-play n'a pas franchement exprimé tout son potentiel, mais les Lions ont tout de même inscrit deux de leurs trois buts en supériorité numérique. Ils ont surtout pu compter sur un Joël Genazzi précis. Le défenseur a usé de ce coup de canon dévastateur dont il sait gratifier les gardiens de National League. Si l'envoi de la 50e a probablement été dévié par Lukas Frick, son tir de la 60e a offert une égalisation méritée à ses couleurs.



Dans un match de très bon niveau, les Vaudois ont une fois encore bien failli finir bredouille contre les Taureaux de Suisse centrale. Ils sont aussi tombés sur un Leonardo Genoni des grands soirs. Le gardien de l'équipe nationale a tenu son équipe dans le match du 1-1 de Malgin (30e) à la fin du tiers médian. Le portier a notamment frustré à deux reprises Charles Hudon à la 40e lorsque le Canadien s'est présenté seul face à lui. Il a aussi refusé le but gagnant à Malgin en toute fin de prolongation.

Avant le temps supplémentaire et une supériorité numérique zougoise, les Lausannois menaient au chapitre des tirs 38-24. Ils ont finalement fait la différence aux tirs au but grâce à un solide Boltshauser et à la maladresse de Klingberg qui avait l'occasion de prolonger les festivités, mais qui a manqué la cage vide après avoir sorti le gardien vaudois de sa cage.

Lausanne a donc pu sortir de ce match victorieux et se replacer à la 2e place du classement derrière Fribourg.

Berne n'y arrive pas

Dans l'autre match de la soirée, Berne a été battu 2-1 tab par Rapperswil au terme d'une séance interminable qui s'est décidée au 13e (!) tireur. Gaëtan Haas s'est signalé l'ouverture du score alors que le Biennois va partir pour Edmonton avec le début de la NHL qui se précise pour la mi-janvier. Les St-Gallois ont égalisé à la 59e grâce à Dominik Egli en power-play. Malgré ce point, les Ours ne relèvent toujours pas la tête et stagnent toujours à la 11e place de National League.


Retour à la page d'accueilRetour au sport