Une finale de rêve avec une promotion au bout

ATS

16.4.2021

ATS

16.4.2021

La Swiss League tient sa finale des play-off idéale avec l'affrontement dès dimanche entre Kloten et Ajoie, les deux premiers ex-aequo de la qualification. Le vainqueur de ce duel sera promu en National League puisqu'il n'y a pas de barrage cette saison.

Philip-Michael Devos sera le fer de lance du HC Ajoie.
Keystone

Relégué de National League au terme de la saison 2017-2018 tout en ayant remporté la Coupe de Suisse (!), Kloten semble mûr après un séjour de trois saisons à l'étage inférieur. Au terme de leur première année en Swiss League, les Zurichois avaient connu l'élimination dès les quarts de finale contre Langenthal (1-4). La saison dernière, ils avaient remporté le derby contre les GCK Lions (4-1) en quarts de finale avant que la compétition ne soit arrêtée en raison de la pandémie.

Ancienne place forte de la National League et de la formation juniors, le club zurichois aspire à une promotion. L'équipe est formée d'anciens de NL comme le défenseur René Back ou les attaquants Steve Kellenberger et l'Autrichien à licence suisse Patrick Obrist. Des joueurs expérimentés ont rejoint la formation dirigée par le Suédois Per Hanberg comme Juraj Simek (Rapperswil-Jona) ou le Canado-Suisse Dominic Forget.

Les Zurichois ont longtemps donné l'impression de faire un cavalier seul en qualification. En fait, ils ont bénéficié des vagues de Covid et de la construction de la patinoire de Porrentruy qui a condamné Ajoie à prendre du retard dans son Championnat. Finalement, les deux équipes ont terminé à égalité de points, Kloten devançant Ajoie grâce aux résultats des affrontements directs (trois victoires zurichoises en quatre matches).

Les deux équipes ont connu un parcours assez semblable lors des deux premiers tours des play-off. Kloten a cédé un match à La Chaux-de-Fonds en quart (4-1) tandis que les Ajoulots ont réussi un carton plein contre Viège (4-0). En revanche, même score pour les deux équipes en demi-finales (4-2 contre Olten et 4-2 contre Langenthal).

Tout pourrait faire croire à un duel équilibré qui se terminera par une promotion puisque les deux équipes ont obtenu le OK de la Ligue après examen de leur dossier. Toutefois, quelques inquiétudes parviennent du Jura. La blessure de Jonathan Hazen au cours du quatrième match de la demi-finale laisse planer un gros doute sur le potentiel de l'équipe de Gary Sheehan. Privé de l'un de ses deux Québécois, la force de frappe est fortement diminuée. Philip-Michael Devos devra donc se démultiplier si son compatriote ne peut pas jouer.

L'annonce du transfert du duo canadien à... Kloten en cas de non-promotion peut également jeter le trouble dans les esprits. Mais les Jurassiens sont parvenus à serrer les rangs mercredi lors du 6e match à Langenthal pour décrocher cette place en finale malgré l'absence d'Hazen. Ne pourraient-ils pas surprendre à nouveau ?