"C'est inacceptable" - Pugilat entre Zurich et le LHC

Nicolas Larchevêque / ATS

22.11.2021

Nicolas Larchevêque / ATS

22.11.2021

La rencontre de National League entre les ZSC Lions et le Lausanne HC (1-0) s'est terminée dans la confusion dimanche au Hallenstadion. La raison ? Un match tendu sur la glace et un très vilain geste du capitaine du LHC Mark Barberio qui a provoqué la colère des Zurichois. 

Mark Barberio est dans la panade. Une procédure a en effet été ouverte lundi contre le défenseur et capitaine du Lausanne HC, suite à sa charge avec la crosse à la hauteur de la nuque de l'attaquant américain des Zurich Lions, Garrett Roe, dimanche.

L'incident s'est produit à la 30e minute à l'entrée de la zone lausannoise. Le Canadien du LHC a stoppé violemment l'attaquant des Zurich Lions avec une canne à hauteur de sa nuque. Il n'a écopé «que» d'une pénalité mineure (2 minutes) alors que l'arbitre était pourtant bien placé selon les images de la télévision.



La commission de discipline de la Ligue n'a pas assorti l'ouverture d'une enquête d'une supension prévisionnelle. Le prochain match des Vaudois est fixé à vendredi à Berne.

Pour rappel, Barberio avait déjà écopé d'une suspension de six matches à la fin de la saison dernière après une charge illicite sur Sven Andrighetto, un autre attaquant des Zurich Lions, lors du quatrième match des quarts de finale des play-off.

Le coach des ZSC Lions explose

Ce nouveau vilain geste de Barberio n'a pas vraiment été du goût de l'entraîneur des Zurichois, Rikard Grönborg. «Si tu fais ça dans la rue, c'est dix ans de prison. Barberio ? Il est encore plus en surpoids que la saison dernière et il n'arrive pas à suivre… Je ne comprends pas pourquoi il continue à jouer», a-t-il ainsi pesté, selon les propos rapportés par «Sport-Center».

Très remonté, Grönborg est également allé dire à l'entraîneur du LHC, John Fust, tout le bien qu'il pensait de lui et de ses hommes à l'issue de la rencontre, comme le montrent les images captées par une caméra. «Je voulais parler à John Fust. Il ne contrôle pas son équipe», a ajouté le technicien suédois. «J'espère que la Ligue agira sur les coaches (de Zurich). Des insultes et des provocations comme ça, c'est inacceptable», a de son côté réagi Fust.

Après une série de play-off (remportée 4-2 par le «Z») tourmentée par les coup bas tant sur qu'en dehors de la glace la saison dernière, les relations entre les deux Lions ne risquent pas de s'améliorer prochainement. En témoignent notamment les 69 minutes de pénalité infligées aux deux équipes dimanche. Leur prochain duel, prévu le 10 décembre à la Vaudoise Arena, promet déjà de faire des étincelles...