Cyclisme

Stefan Küng est champion d'Europe du contre-la-montre !

ats

9.9.2021 - 17:07

ats

9.9.2021 - 17:07

Stefan Küng a conservé son titre européen du contre-la-montre à Trente. Le Suisse s'est imposé avec 7''70 d'avance sur l'Italien Filippo Ganna et 14''56 sur le Belge Remco Evenepoel.

Stefan Küng a conservé son titre européen du contre-la-montre à Trente.
Stefan Küng a conservé son titre européen du contre-la-montre à Trente.
Getty

Déjà vainqueur l'an passé en Bretagne, Küng a conservé son titre européen sur les routes italiennes. Impressionnant de puissance, le Suisse s'est imposé avec 7''70 d'avance sur l'Italien Filippo Ganna et 14''56 sur le jeune prodige belge Remco Evenepoel.

Küng a roulé à une moyenne hallucinante de 54,86 km/h sur les 22,4 km du parcours. Troisième au temps intermédiaire après 10,5 km à 3''75 de Ganna et juste derrière Evenepoel, il a réalisé une deuxième moitié de course fantastique pour finalement devancer l'Italien, champion du monde de la discipline.

Du baume au coeur

Ce magnifique succès met du baume au coeur du Thurgovien âgé de 27 ans. Cet été, il avait manqué son objectif de gagner un «chrono» sur le Tour de France, finissant une fois deuxième et une fois quatrième. Il avait aussi connu une cruelle déception à Tokyo lors des JO, terminant au pied du podium dans le contre-la-montre.

«Le parcours était très rapide, j'ai essayé de maintenir la vitesse en permanence. C'est l'une de mes forces de pouvoir encore accélérer vers la fin», a-t-il déclaré à la télévision Eurosport. «Les défaites de justesse m'ont motivé à pousser encore plus. Je suis heureux de conserver ce maillot de champion d'Europe», a-t-il encore ajouté.



L'autre Thurgovien, Stefan Bissegger, a pour sa part hérité de la médaille en chocolat puisqu'il a fini au quatrième rang. Il a concédé 23''12 à son compatriote suisse. Il lui a manqué moins de neuf secondes pour monter sur le podium. Mais à 22 ans, l'avenir lui appartient.

Chez les messieurs M23, le Neuchâtelois Alexandre Balmer a pris la huitième place à un peu moins d'une minute du vainqueur, le Danois Johan Price-Pejtersen. «Je suis satisfait de cette performance. C'est très correct», a déclaré Balmer, qui était handicapé par diverses douleurs, notamment au poignet.

ats