Escalade: scandale aux Mondiaux après des images inappropriées

Nicolas Larchevêque

22.9.2021

Nicolas Larchevêque

22.9.2021

La Fédération Internationale d'escalade (IFSC) a dû présenter ses excuses à la grimpeuse autrichienne Johanna Färber après la diffusion d'images inappropriées aux Mondiaux de Moscou.

Scandale dans le monde de l'escalade. Des images sexistes tournées aux Championnats du monde à Moscou (disputés du 15 au 21 septembre) ont en effet mis la Fédération Internationale d'escalade (IFSC) dans une situation embarrassante.

Lors des demi-finales de l'épreuve de bloc samedi dernier, un gros plan sur les fesses de la grimpeuse Johanna Färber a créé l'émoi. L'IFSC a alors été obligée de présenter ses excuses à l'Autrichienne de 23 ans. «L'IFSC condamne l'objectification du corps humain et prendra des mesures pour que cela cesse et pour protéger les athlètes», peut-on lire dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Le président de l'instance, Marco Scolaris, s'est également indigné. «Combien de fois les choses devront-elles être mal faites avant que nous apprenions à les faire correctement ?», a-t-il demandé après avoir indiqué qu'il avait rencontré les membres de l'équipe autrichienne.

Ce n'est pas la première fois que Johanna Färber est victime de tels faits. En juin dernier, elle avait déjà subi des prises de vues douteuses en Coupe du monde. Comme le rapporte plusieurs médias, la native de Graz était alors montée au créneau sur les réseaux sociaux, appelant notamment les gens à «arrêter de sexualiser les femmes dans le sport et à commencer à apprécier leurs performances».

Spécialiste du bloc, Färber était devenue vice-championne européenne juniors de la discipline en 2018. Son meilleur résultat en Coupe du monde est une 5e place obtenue à Tai'An, en Chine, la même année. Aux Mondiaux de Moscou, elle a terminé au 31e rang dans son épreuve de prédilection samedi dernier.