Le Français Théo Maledon en lice pour le raté de l'année

Clara Francey

23.3.2021

Clara Francey

23.3.2021

L'arrière du Thunder Théo Maledon a vécu sans aucun doute le plus grand moment de solitude de sa jeune carrière lundi soir à l'occasion de la victoire de son équipe face aux Timberwolves du Minnesota (103-112). 

Nous sommes dans le premier quart, le Thunder d’Oklahoma City mène de cinq points face aux Timberwolves du Minnesota (19-14, 7e). L'arrière du Thunder Théo Maledon vient d'intercepter la balle orange à Ricky Rubio et part seul en contre-attaque. Le panier lui tend les bras. Seulement, aussi simple soit-il, l'ancien joueur de l’ASVEL Lyon-Villeurbanne rate son layup.

Le rookie a tout de même le temps de récupérer le ballon pour retenter sa chance, au dunk cette fois-ci. Mais là encore, le panier se refuse à lui. Désemparé, il voit ses adversaires repartir à l'attaque de l'autre côté du terrain. Le Français vient de signer ce qui est peut-être le raté de l'année. Sans conséquence toutefois, puisque son équipe finira par s'imposer (103-112).

N'allez pas vous méprendre, ce blackout ne reflète en rien les qualités du joueur. A tout juste 19 ans, le Normand s'est fait une place dans le cinq majeur de la franchise d'Oklahoma City en à peine plus d'un mois sur les parquets de NBA.

Le week-end dernier, au moment où il infligeait aux Houston Rockets leur vingtième revers consécutif (112-114), le Thunder alignait dans son cinq majeur des titulaires âgés de 23 ans ou moins, parmi lesquels Théo Maledon, pour une moyenne d'âge de 21 ans et 36 jours. A 22 jours près, le cinq de départ d'OKC était le plus jeune de l'histoire de la NBA, dont le record est détenu par les Phoenix Suns.