Athlétisme

Hat-trick pour Coleman sur 60 m

ATS

28.2.2022 - 08:44

Christian Coleman, champion du monde en titre et détenteur du record du monde, a remporté pour la troisième fois d'affilée le 60 m au championnat des Etats-Unis en salle, dimanche à Spokane. Il a validé du même coup son billet pour les Mondiaux de Belgrade.

Le champion du monde en titre, Christian Coleman ira aux Mondiaux de Belgrade
Keystone

ATS

28.2.2022 - 08:44

Le sprinteur, qui aura 26 ans le 6 mars, s'est imposé en 6''45, meilleure performance de l'année. Soit quatre centièmes de mieux que lors de sa victoire sur cette distance aux Millrose Games de New York le mois dernier.

Cette course marquait alors le retour gagnant de Coleman, après deux ans d'absence, lui qui a purgé une suspension de 18 mois pour avoir enfreint les règles de localisation antidopage. Sanction qui l'a privé des JO de Tokyo l'année dernière.

S'il a assumé son statut de favori pour une troisième couronne nationale, il a dû s'employer pour devancer Marvin Bracy qui a fini par craquer dans les derniers mètres, battant son record personnel (6''48).

Aux Mondiaux en salle de Belgrade (11-13 mars), Coleman sera l'homme à battre, lui qui défendra son titre glané en 2018 à Birmingham. Après quoi son principal objectif sera de conserver sa médaille d'or sur 100 m aux Mondiaux en plein air qui se dérouleront à Eugene (Oregon) en juillet.

Dans les autres épreuves, le champion olympique du lancer de poids Ryan Crouser a lui aussi remporté une troisième couronne nationale grâce à un jet à 22m51, sans parvenir à plus s'approcher de son record du monde en salle (22m82) réussi l'an passé.

Grant Holloway, champion du monde en titre du 110 m haies, a été sacré pour la première fois sur le 60 m haies, en 7''37, à 8 centièmes de son record du monde établi en mars 2021 à Madrid.

Enfin à la perche, la championne du monde en titre en salle comme en extérieur, Sandi Morris, a conservé son titre national, avec un saut à 4m80. Soit cinq centimètres de mieux que sa rivale Katie Nageotte, qui avait raflé l'or olympique à Tokyo l'an dernier.

ATS