L'Australie commence à vacciner ses sportifs

ATS

10.5.2021 - 11:41

ATS

10.5.2021 - 11:41

L'Australie a commencé à vacciner ses athlètes devant aller participer aux Jeux olympiques de Tokyo. La campagne est pourtant très lente dans le pays, tout comme d'ailleurs au Japon.

La nageuse Cate Campbell a été parmi les premières à se porter volontaire pour la vaccination.
Keystone

La nageuse Cate Campbell, qui participera dans la capitale nippone à ses quatrièmes JO (deux médailles d'or, une d'argent, deux de bronze), a été parmi les premières à se porter volontaire. «Nous allons nous retrouver dans une situation assez inédite à Tokyo, alors le fait d'avoir ce petit pansement enlève à tout le monde un énorme poids», a-t-elle déclaré après avoir été vaccinée à Brisbane, au sein de l'Académie des sports du Queensland.

Quelque 2000 athlètes et accompagnateurs doivent participer aux Jeux olympiques et paralympiques. Les autorités ont prévu que l'immense majorité sera vaccinée.

La campagne de vaccination en Australie, un des pays au monde à avoir réussi à lutter efficacement contre la pandémie de Covid-19, accuse pourtant du retard par rapport au calendrier prévu par le gouvernement. Canberra a donc décidé d'accélérer la procédure de vaccination pour les athlètes appelés à participer aux JO de Tokyo, qui débutent le 23 juillet. Ce traitement de faveur a toutefois suscité quelques critiques sur les réseaux sociaux.

Pour sa part, le Japon a enregistré moins de 10'500 morts du Covid-19, soit un chiffre bien plus bas que celui de nombreux pays. Mais, à l'image de l'Australie, la campagne de vaccination y est également très lente. La semaine dernière, le gouvernement japonais a prolongé jusqu'à fin mai l'état d'urgence dans plusieurs régions dont Tokyo.

Le gouvernement nippon, les organisateurs de Tokyo 2020 et le Comité international olympique (CIO) s'évertuent à assurer que les JO se dérouleront «en toute sécurité».



ATS