Hippisme

La Suisse est championne d'Europe par équipe !

ATS

3.9.2021

ATS

3.9.2021

Les cavaliers suisses ont remporté l'or par équipe aux Championnats d'Europe à Riesenbeck. L'équipe de Michel Sorg a pris sa revanche des Jeux olympiques.

Bryan Balsiger et l'équipe de Suisse sont sur le toit de l'Europe.
Keystone

Steve Guerdat sur Maddox a assuré le plus beau des métaux, malgré une petite faute sur le sixième et dernier obstacle. «Je voulais terminer sur un sans-faute, en pensant naturellement aussi à l'individuel, a déclaré le Jurassien au micro de SRF. Mais maintenant, nous sommes champions d'Europe et personne ne peut nous enlever ça.»

Guerdat s'est souvenu que la Suisse avait déjà échoué par deux fois dans une situation similaire. En 2018, lors des Championnats du monde de Tryon aux États-Unis, l'équipe avait manqué une médaille, alors qu'elle possédait un net avantage le dernier jour. Et lors des Championnats d'Europe 2019 à Rotterdam, où Martin Fuchs est devenu champion d'Europe en individuel, les autres coéquipiers n'avaient pu capitaliser sur le travail de fond effectué par Fuchs et Guerdat.

Et à Riesenbeck, la Suisse était aussi sous la menace d'un passage à vide fatal. Leader très tôt, le quatuor helvétique a été mis sous pression dès les deux premiers jours. Elian Baumann, qui avait réalisé deux sans-faute jusqu'ici, a cédé sur Campari avec trois erreurs et 12 points de pénalité. Heureusement, le résultat du Bernois de 33 ans a été biffé.

Ensuite, Bryan Balsiger a su garder ses nerfs avec sa jument Courage et délivré le premier sans faute de l'équipe. Martin Fuchs a ensuite enchaîné avec une fois encore un parcours immaculé avec Leone Jei. Cela a bien évidemment fortement avantagé son équipe, mais le champion d'Europe 2019 a également maintenu son avance au classement individuel.

Des chevaux néophytes à ce niveau

Le quatuor de Michel Sorg s'est imposé avec 9,47 points de pénalité devant l'Allemagne (12,77) et le tenant du titre, la Belgique (17,34). La Suisse a remporté la médaille d'or par équipe pour la cinquième fois de ces joutes européennes qui connaissent leur 24e édition.

L'équipe de Suisse a ainsi pu oublier la déception de Tokyo à sa première véritable occasion. Parce que les Helvètes s'étaient rendus au Japon dans leur meilleure composition et avec la conviction que tout autre résultat qu'une médaille serait un échec. Cavaliers et chevaux n'avaient clairement pas livré leur meilleure prestation en Asie.

Aujourd'hui, le quatuor a surpris. Parce que les quatre chevaux étaient des néophytes à ce niveau et que Balsiger et Baumann participent pour la première fois à des Championnats d'Europe. Mais cette médaille d'or récompense une performance d'équipe équilibrée, car sur chacun des trois jours, c'est un cavalier différent qui a vu son mauvais résultat biffé. Mercredi Guerdat lors de la chasse, jeudi Balsiger avec 4 points de pénalité et vendredi Baumann.

Fuchs sur la bonne voie

Le Bernois Baumann est d'ailleurs le seul des quatre à ne pas avoir le droit de prendre part au concours individuel dimanche, qui sera attribué après deux autres manches. Contrairement aux JO, le score ne sera pas remis à zéro. Après les trois parcours effectués jusqu'à présent, Fuchs est sur la bonne voie pour l'or avec 1,31 point de pénalité. Mais sept paires se trouvent à moins d'une barre. Balsiger et Guerdat pointent eux aux places 9 (6.01) et 10 (6.15) avec l'espoir d'une médaille.