Succès pour le tandem Eliès/Dalin 

ATS

10.11.2019

Le duo de choc formé par Yann Eliès et Charlie Dalin (Apivia) a remporté la Transat Jacques Vabre dans la catégorie-phare des monocoques Imoca samedi soir à Salvador de Bahia. Le tandem français a coupé la ligne d'arrivée à 21h23 heure locale, après une traversée depuis le Havre en 13 jours, 12 heures et 8 minutes.

Le duo Eliès/Dalin a coupé la ligne d'arrivée après une traversée de 13 jours, 12 heures et 8 minutes.
Getty

Les deux navigateurs ont levé les bras en l'air en signe de victoire au moment du franchissement de la ligne d'arrivée, face aux lumières de la ville brésilienne. Yann Eliès (45 ans) avait déjà remporté la victoire, avec Jean-Pierre Dick (St Michel – Virbac), dans cette même catégorie lors de la dernière édition de la course organisée tous les deux ans. Il avait aussi remporté la Transat Jacques Vabre en 2013 dans la catégorie des multicoques.

Pour le skipper Charlie Dalin (35 ans), il s'agissait de la deuxième participation à la TJV, après une première traversée en 2015 en duo avec Yann Eliès déjà. Ils étaient alors montés sur la 3e marche du podium au terme d'une course extrêmement disputée. Le Havrais, tout comme Yann Eliès, est candidat à une participation dès le 8 novembre 2020 à la plus emblématique des courses au large en solitaire, le Vendée Globe.

La 14e édition de la Transat Jacques Vabre a été remportée, toutes catégories confondues, par le tandem Gilles Lamiré/Antoine Carpentier vendredi. A bord de leur trimaran de la classe Multi50 (Groupe GCA – Mille et un sourires), les deux navigateurs ont devancé les deux autres multicoques engagés, au terme d'une traversée de 11 jours, 16 heures, 34 minutes et 41 secondes.

Le Genevois Alan Roura (La Fabrique), associé au Français Sébastien Audigane, figurait au 21e rang de la classe des Imoca au pointage de dimanche à 12h. Le duo se trouvait à 678,6 milles nautiques de l'arrivée. Engagé en Class40, le tandem helvétique Simon Kostner/Valentin Gaultier (Banque du Léman) occupait la 7e place à 1168,5 milles de Salvador de Bahia.

Retour à la page d'accueilRetour au sport