Judo L'Ukraine se retire pour protester contre la présence des Russes

ATS

1.5.2023 - 16:08

La fédération ukrainienne a annoncé lundi qu'elle n'enverrait pas de délégation aux Mondiaux au Qatar du 7 au 14 mai. Elle a pris cette décision en raison de la présence de judokas russes et bélarusses, dont certains sont selon elles des soldats actifs.

La judoka ukrainienne Daria Bilodid lors du Tournoi de Paris, le 4 février 2023.
La judoka ukrainienne Daria Bilodid lors du Tournoi de Paris, le 4 février 2023.
IMAGO

1.5.2023 - 16:08

La Fédération internationale (IJF) a donné dimanche son feu vert à la présence des Russes et Bélarusses à ces championnats du monde, à la condition qu'ils le fassent individuellement et en tant qu'athlètes neutres. Mais la fédération ukrainienne a affirmé lundi que «la majorité de l'équipe de Russie est composée de sportifs qui sont des soldats actifs dans l'armée de la fédération de Russie qui a attaqué l'Ukraine le 24 février 2022» et qui «continue de mener une guerre brutale contre notre territoire».

«Plus de 250 athlètes ukrainiens ont, eux, donné leur vie pour défendre le pays et parmi eux des judokas», indique la fédération ukrainienne, ajoutant: «nous ne voyons ni neutralité, ni égalité de traitement pas plus qu'une “passerelle pour la paix” comme le dit la fédération internationale dans sa résolution sur la participation des Russes et des Bélarusses aux championnats du monde à Doha».

«De plus, nous considérons que cette décision contredit les dernières recommandations du Comité international olympique du 28 mars 2023 disant qu'un statut d'athlète neutre ne peut être accordé qu'à ceux qui ne sont pas des militaires», ajoute la fédération ukrainienne.

ATS