Milan – San Remo: Le coronavirus inquiète l'organisateur

ATS

24.2.2020 - 14:28

L'organisateur de Milan – San Remo, Mauro Vegni se fait du souci pour son épreuve en raison de la présence du coronavirus en Italie du Nord.

Mauro Vegni (à droite) espère que la situation va s'améliorer en Lombardie. 
Keystone

«Pour le moment, il n'y a pas de plan B pour Milan – San Remo», a expliqué Vegni au site «cyclingnews.com». Les 291 km de la classique d'un jour, qui doit se disputer le 21 mars, part de Milan avant de parcourir une grande partie de la Lombardie. Une région qui semble particulièrement touchée par le coronavirus.

«Nous sommes comme tous très inquiets de ce qui se passe, relève Vegni. En même temps, nous espérons que la situation va s'améliorer avec le temps et que le nombre de cas ne va pas augmenter.» Un changement de tracé n'entre pas en ligne de compte pour Vegni. «Cela n'aurait aucun sens de supprimer les trois quarts du parcours.»

Le nombre de personnes infectées a nettement augmenté ce week-end en Italie. Plusieurs matches de football de Serie A ont été reportés. Des renvois ont également eu lieu au niveau amateur.

Retour à la page d'accueilRetour au sport