Témoignage

Nilofar Bayat : "Les talibans m’ont battue, moi et mon mari"

Grégoire Galley

26.8.2021

Grégoire Galley

26.8.2021

Capitaine de l'équipe afghane de basketball en fauteuil roulant, Nilofar Bayat a fui les talibans. Témoignage. 

La joueuse de 28 ans est parvenue à quitter son pays d'origine pour se réfugier en Espagne. Lors d'une conférence de presse organisée lundi dernier à Bilbao, elle a évoqué les épreuves qu'elle a traversées ces derniers mois.

Elle a notamment vu et vécu plusieurs atrocités à l'aéroport de Kaboul avant de trouver un avion pour l'Europe. "Les talibans m’ont battue, moi et moi mari", a-t-elle confié aux médias.



"Nous voulons que les Nations Unies, tous les pays, aident l'Afghanistan parce que les talibans n'ont pas changé" a encore expliqué Nilofar Bayat. Avant d'ajouter : "Je suis la meilleure preuve que les talibans sont dangereux. Il n’y a pas d’avenir ni d’espoir avec eux au pouvoir."

Malgré tout, la jeune femme entend poursuivre sa carrière de basketball en Espagne. Ce sport étant une sorte d'échappatoire pour elle.



"Quand je suis dans la salle, quand je joue au basket, j’oublie tout ce qui est en train de se passer dans mon pays, et aussi que j’ai un handicap", a lâché celle qui a perdu une jambe à l'âge de deux ans à cause d'une roquette tirée par les talibans. Cet obus a ôté la vie à son frère et a grièvement blessé son père.

Retrouvez le témoignage de Nilofar Bayat dans la vidéo ci-dessus.