Tokyo 2021 : la lutte antidopage a testé plus de 4000 athlètes

obe

13.9.2021 - 16:44

obe

13.9.2021 - 16:44

L'Agence de contrôle antidopage ITA a présenté le bilan de son travail aux JO de Tokyo. Selon son rapport, 6200 échantillons de dopage ont été prélevés depuis l'ouverture du village olympique à la mi-juillet jusqu'à la cérémonie de clôture le 8 août.

La natation a fait partie des sports les plus contrôlés.
Keystone

Les échantillons d'urine et de sang proviennent de plus de 5000 contrôles de 4255 athlètes. Plus d'un tiers des participants aux Jeux olympiques ont ainsi été testés au moins une fois dans le courant des joutes.

Jusqu'à présent, l'ITA a constaté six infractions présumées aux règles antidopage sur la base des résultats des tests effectués à Tokyo. La plupart des échantillons ont été prélevés en athlétisme, natation, cyclisme, aviron et haltérophilie.

Comme c'est le cas depuis plusieurs années, les échantillons prélevés au Japon seront conservés à l'ITA pendant une durée maximale de dix ans. Ils seront réexaminés lorsque les méthodes d'analyse se seront perfectionnées.

obe