Alex Wilson : Son record laisse sceptiques, lui-même n'y croit pas

ats

19.7.2021 - 10:49

ats

19.7.2021 - 10:49

Les doutes et les questions s'amoncellent autour des performances hallucinantes du sprinter bâlois Alex Wilson annoncées dimanche soir aux Etats-Unis, en particulier son «record d'Europe» du 100 m en 9''84.

Alex Wilson lui-même n'arrive guère à croire à ses chronos.
KEYSTONE

L'athlète lui-même, ainsi que son conseiller et ami Andreas Hediger, co-directeur du meeting Weltklasse de Zurich, n'arrivent guère à croire à ces chronos. «Juste après la course, Alex a pensé qu'il avait couru peut-être en 10''10 ou 10'00 au mieux, mais jamais aussi vite que la performance affichée au chronomètre et dans les résultats», a déclaré lundi M. Hediger à Keystone-ATS.

«On se pose nous-mêmes des questions»

«Moi-même, je me pose les mêmes questions que vous, les journalistes, sur ces performances. L'athlète ne s'estimait en tout cas pas dans une forme pareille, même s'il s'était bien préparé. Mais la feuille de résultats indique bien 9''84 sur 100 m et 19''89 sur 200 m», précise M. Hediger.



Swiss Athletics, qui avait annoncé ces deux records de Suisse dimanche soir sur la base des informations et des listes transmises par Andreas Hediger et reprises ensuite dans une bonne partie des médias, aurait désormais reçu des organisateurs du meeting une partie au moins du matériel à analyser pour l'homologation des chronos. Il s'agissait d'une petite réunion de province à Marietta, près d'Atlanta, en Géorgie, au caractère très champêtre.

La liste de résultats sur internet indique, sur 100 m, la victoire de Wilson en 9''84, avec un vent favorable de 1,9 m/s, tout près de la limite autorisée. Le deuxième, Kevin Samuels, d'Atlanta, a couru en 12''12. Seuls des athlètes de plus de 30 ans étaient au départ. Sur 200 m, Wilson a gagné en 19''89, devant Samuels en 24''98, avec +1,8 m/s. Sur cette même piste, une semaine plus tôt, le Jamaïcain Yohan Blake avait été chronométré en 9''95.

Début de saison poussif

Swiss Athletics dit avoir elle-même avoir hésité à annoncer ces résultats. Mais après avoir vérifié la liste sur Internet, la Fédération a décidé à les communiquer comme deux records de Suisse, et un record d'Europe «sous réserve d'homologation» (sur 100 m). Elle était au courant que Wilson était inscrit à cette réunion.

Cette saison, Wilson n'avait, jusque-là, pas couru plus vite que 10''38 et 20''64. Son dernier 200 m à Oslo, le 1er juillet s'était même conclu en 20''98. Après son étape norvégienne, l'athlète était reparti aux Etats-Unis pour s'entraîner. Wilson, qui vient d'avoir un troisième enfant, a fait plus d'une fois la navette entre la Suisse et les Etats-Unis cette saison.

Swiss Athletics précise que «le processus d'homologation est en cours». Il convient d'«analyser les documents reçus». «On attend», a précisé la fédération.

Pour l'instant, ni World Athletics ni la Fédération européenne (European Athletics) ne parlent de ces courses sur leurs sites. Mais World Athletics a tout de même pris pour l'instant ces résultats dans les statistiques sur son site.



Dans l'attente d'une éventuelle homologation, le record d'Europe du 100m reste conjointement détenu par le Français Jimmy Vicaut et le Portugais Francis Obikwelu en 9''86, et les records de Suisse par Wilson, en 10''08 et 19''98.

Alex Wilson doit s'envoler cette semaine pour les JO de Tokyo.

ats