Simmons encore sanctionné financièrement par les Sixers

ATS

5.11.2021 - 23:01

ATS

5.11.2021 - 23:01

Le feuilleton entre Ben Simmons et les Sixers se poursuit à Philadelphie.

Ben Simmons a de nouveau été sanctionné financièrement par les Sixers
ATS

Le meneur, qui veut quitter le club, a écopé d'une amende de 360'000 dollars pour son absence lors de la victoire contre Detroit en NBA jeudi, rapporte ESPN vendredi.

Plus que le fait de ne pas avoir joué cette rencontre ni d'y avoir assisté, c'est son manque de coopération avec le corps médical de l'équipe qui a conduit ses dirigeants à sanctionner Simmons. Ce dernier se dit pourtant «mentalement inapte à jouer» ou à se mettre à la disposition de l'équipe, explique ESPN.

Ben Simmons a consulté des professionnels de la santé mentale par l'intermédiaire du syndicat des joueurs (NBPA). Mais il n'a pas voulu partager les détails de ses entretiens ou évaluations résultant de ses consultations, ni d'un éventuel traitement dont il ferait l'objet, avec les médecins des 76ers.

Voilà quatre mois que l'Australien est en conflit avec la franchise de Philadelphie, dont il a demandé à partir cet été après l'échec en demi-finale de la Conférence Est (défaite contre les Hawks de Clint Capela). Lors du match no 7, sa piètre performance offensive avait été pointée du doigt, son entraîneur Doc Rivers s'interrogeant alors publiquement sur sa capacité à faire gagner un championnat.

D'autres sanctions à venir

Après avoir refusé de prendre part au stage de présaison, sans que ses dirigeants ne cèdent à ses envies de départ, le sanctionnant déjà financièrement de 2 millions de dollars, Simmons a fini par réintégrer le groupe. Ne souhaitant pas, dans un premier temps, suivre le programme imposé par Rivers, il s'y plie désormais de façon quotidienne mais aménagée et n'a donc toujours pas refoulé le parquet depuis le début de saison.

Simmons, à qui il reste quatre ans de contrat pour une valeur de 147 millions de dollars, pourrait ainsi écoper d'autres amendes, non seulement pour avoir manqué des rencontres, mais aussi pour ne pas avoir assisté aux séances vidéo, à certaines séances d'entraînement, de musculation et aux exercices de tir les jours de match, avance ESPN.

ATS