Paris-Tours

Soeren Kragh Andersen en costaud

ATS

7.10.2018

Le Danois Soeren Kragh Andersen (Sunweb)a remporté en solitaire la classique Paris-Tours complètement chamboulée par rapport aux éditions précédentes.

Soeren Kragh Andersen a remporté en solitaire la classique Paris-Tours.
Soeren Kragh Andersen a remporté en solitaire la classique Paris-Tours.
Twitter Julie Dremière

Les coureurs de classiques flandriennes se sont appropriés la course grâce à la nouveauté du parcours, 12,5 kilomètres de chemins de vigne qui ont provoqué une énorme sélection.

Deuxième l'an passé à Tours, Kragh Andersen a battu de 25 secondes le Néerlandais Niki Terpstra, vainqueur du dernier Tour des Flandres, et le néo-professionnel français Benoît Cosnefroy, champion du monde espoirs 2017.

Le Belge Oliver Naesen s'est assuré la 4e place, à plus d'une minute, en réglant un autre néo-pro français, Valentin Madouas, et un premier groupe.

Dans cette 112e édition longue de 214,5 kilomètres, Kragh Andersen, vite rejoint par Terpstra, s'est dégagé à 35 kilomètres de l'arrivée. Cosnefroy est parvenu à rentrer seul sur le duo, une dizaine de kilomètres plus loin.

En deuil, WB-Aqua Protect renonce

Le Danois a attaqué à 11 kilomètres de l'arrivée sans réaction de la part de ses deux compagnons.

Kragh Andersen, 24 ans, est le premier coureur danois à inscrire son nom au palmarès depuis Jakob Piil en 2002. Il avait également remporté une étape du Tour de Suisse cette année à Gstaad.

L'équipe WB-Aqua Protect a renoncé à prendre le départ, deux jours après le décès de son jeune coureur belge Jimmy Duquennoy à l'âge de 23 ans.

Retour à la page d'accueil