Tokyo 2021 : les athlètes suisses peuvent se faire vacciner

ATS

4.5.2021

ATS

4.5.2021

Les athlètes ayant potentiellement une chance de disputer les Jeux olympiques et les Paralympiques de Tokyo ont la possibilité de se faire vacciner contre le Covid-19 dès ce mardi. Ils ont jusqu'au 14 mai pour l'injection de la première dose, la deuxième étant prévue pour début juin, précise Swiss Olympic.

Les athlètes ayant une chance de disputer les JO de Tokyo ont la possibilité de se faire vacciner.
Keystone

A l'heure où la campagne de vaccination contre le coronavirus s'accélère à travers le pays et s'ouvre même désormais à toutes les tranches de la population dans certains cantons, l'organe faîtier de sport helvétique offre donc la possibilité à ses athlètes de pointe de se faire vacciner dès à présent. Sans obligation toutefois.

L'action, qui concerne également les entraîneurs et officiels potentiels des délégations olympiques et paralympiques, est menée en collaboration avec le canton de Berne, explique Swiss Olympic, contactée par Keystone-ATS. Quelques dates sont également proposées à St-Gall, là aussi en collaboration avec le Canton.

"Nous n'obligeons personne à se faire vacciner", rappelle Fabio Gramegna, responsable médias à Swiss Olympic. "En revanche, nous recommandons aux membres de la délégation suisse de le faire", ajoute-t-il, précisant que des solutions individuelles pourront être trouvées pour les athlètes vivant et s'entraînant à l'étranger en collaboration avec le staff médical de Swiss Olympic.

Des campagnes de vaccination pour les athlètes susceptibles de se rendre à Tokyo ont déjà démarré dans de nombreux pays, comme en Belgique, en Italie ou en France. En Australie, les sportives et sportifs vont même se faire vacciner en priorité, ce qui a créé la polémique alors que tous les enseignants et travailleurs de santé n'ont pas encore reçu leur deuxième dose.